NOUVELLES

Cambodge: l'ancien leader khmer rouge Khieu Samphan est hospitalisé

16/01/2013 10:45 EST | Actualisé 18/03/2013 05:12 EDT

PHNOM PENH, Cambodge - L'ancien chef d'État du régime cambodgien des Khmers rouges a été hospitalisé mercredi, en marge de son procès pour crimes contre l'humanité.

Le porte-parole du tribunal onusien, Lars Olsen, a expliqué que l'homme de 81 ans, Khieu Samphan, souffrait de fatigue et d'essoufflement.

Un coaccusé, Nuon Chea, avait été hospitalisé dimanche et est soigné pour une bronchite sévère. Nuon était l'idéologue en chef des Khmers rouges.

L'absence de Nuon a forcé le tribunal a suspendre le procès conjoint, qui s'est ouvert en juin 2011.

Les deux hommes et l'ancien ministre des Affaires étrangères des Khmers rouges, Ieng Sary, sont notamment accusés de crimes contre l'humanité. Le régime des Khmers rouges a fait 1,7 million de victimes entre 1975 et 1979.

L'âge et l'état de santé des accusés font craindre qu'ils ne survivent pas assez longtemps pour entendre le verdict contre eux. Lors du seul autre procès du genre, l'ancien directeur d'un centre de torture a été condamné à 35 ans de prison.

PLUS:pc