NOUVELLES

Algérie: les preneurs d'otages sur le site de BP venus du Mali (combattant)

16/01/2013 07:06 EST | Actualisé 18/03/2013 05:12 EDT

L'attaque et la prise d'otages mercredi sur un site de British Petroleum (BP) dans le sud de l'Algérie ont été menées par des combattants d'al-Qaïda venus du nord du Mali, a affirmé l'un d'eux à l'AFP.

"Nous sommes des membres d'al-Qaïda et nous sommes venus du nord du Mali", a affirmé le combattant, joint par téléphone, à l'AFP.

"Nous appartenons à la brigade Khaled Aboul Abbas, Mokhtar Belmokhtar", a-t-il ajouté.

Il a rappelé que Belmokhtar avait "menacé de riposter à toute intervention militaire au Mali".

Belmokhtar, surnommé "le Borgne", est l'un des chefs historiques d'al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) qu'il a introduit dans le nord du Mali.

Des sources sécuritaires concordantes au Mali avaient indiqué en octobre que Belmokhtar avait été destitué par le chef de l'Aqmi de la brigade qu'il dirigeait.

Mais dans une vidéo diffusée en décembre par des forums islamistes Belmokhtar annonçait la création d'une nouvelle unité de combattants et menaçait "tous ceux qui planifient ou participeront à la guerre dans le nord du Mali".

"Nous riposterons de toute notre force et nous aurons notre mot à dire", avait-il dit.

Des islamistes ont attaqué mercredi un site de British Petroleum dans le sud de l'Algérie et pris en otage plusieurs de ses employés, notamment de nationalités britannique, norvégienne et japonaise, ont indiqué des sources diplomatiques occidentales à l'AFP.

Selon l'agence algérienne APS, l'attaque a fait un mort et 7 blessés.

L'attaque et la prise d'otage, dans la ville de In Amenas, près de la frontière avec la Libye ont été menées par des combattants d'al-Qaïda venus du nord du Mali, a affirmé l'un des combattants à l'AFP.

bur-ezz/sw

PLUS:afp