NOUVELLES

Wall Street finit sur une note contrastée après des indicateurs mitigés

15/01/2013 04:35 EST | Actualisé 17/03/2013 05:12 EDT

Wall Street a terminé la séance sur une note contrastée mardi après une salve d'indicateurs mitigés: le Dow Jones a pris 0,20% alors que le Nasdaq, de nouveau plombé par Apple, a perdu 0,22%.

Selon des résultats définitifs, le Dow Jones Industrial Average a avancé de 27,57 points à 13.534,89 points et le Nasdaq, à dominante technologique, a reculé de 6,72 points à 3.110,78 points.

L'indice élargi Standard and Poor's 500 a grappillé 0,11% ou 1,66 point, à 1.4672,34 points.

Le recul du titre d'Apple "a pesé sur le marché", a remarqué Art Hogan, de Lazard Capital Markets, soulignant que le Dow Jones, qui n'inclut pas le groupe dans ses membres, s'en sortait beaucoup mieux que les deux autres indices vedettes de Wall Street.

La marque à la pomme souffre depuis ce week-end de rumeurs sur la faiblesse de la demande pour un de ses produits phares, l'iPhone 5.

Le marché a aussi digéré "un ensemble mitigé de données économiques", selon les experts de Wells Fargo.

Les ventes au détail ont poursuivi leur rebond aux Etats-Unis en décembre, augmentant plus que prévu par les analystes. Cet indicateur positif a notamment profité aux titres des grands groupes de distribution comme Wal-Mart ou Macy's.

Mais l'activité manufacturière de New York a de nouveau baissé pour s'établir à -7,8 points, son niveau le plus faible depuis novembre 2010.

Les prix à la production ont par ailleurs baissé en décembre aux Etats-Unis pour le troisième mois d'affilée, "ce qui laisse penser qu'il n'y a aucune pression pour durcir la politique monétaire" du pays et revenir sur les mesures actuelles de soutien à l'économie de la banque centrale, a remarqué M. Hogan.

Les investisseurs vont maintenant tourner leur attention vers les résultats trimestriels des entreprises.

Alors que JPMorgan Chase et Goldman Sachs dévoileront leurs chiffres mercredi et que sont attendus jeudi ceux de Bank of America et de Citigroup, la bonne performance des titres des banques "a aidé à soutenir le marché", a remarqué M. Hogan.

Les opérateurs sont aussi restés prudents alors que les négociations sur le relèvement du plafond de la dette des Etats-Unis doivent débuter dans les prochains jours à Washington.

Le marché obligataire s'est affiché en hausse. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans s'est établi à 1,831% contre 1,857% lundi, et celui à 30 ans à 3,017% contre 3,044%.

jum/sl/mdm

PLUS:afp