NOUVELLES

Un Jordanien du Front jihadiste Al-Nosra tué en Syrie (salafiste jordanien)

15/01/2013 10:45 EST | Actualisé 17/03/2013 05:12 EDT

Un "mufti" jordanien du Front jihadiste al-Nosra, qui combat en Syrie le régime de Bachar al-Assad, est mort lors d'une offensive de l'armée syrienne dans le sud du pays, a déclaré mardi à l'AFP un important dirigeant salafiste jordanien.

"Riyad Hdeib, (connu sous le nom) d'Abou Hamza, est mort en martyr dans la région de Deraa lundi dans une offensive du régime. Il était le mufti (religieux musulman) d'Al-Nosra" dans cette région du sud de la Syrie, a affirmé Abed Shehadeh, connu sous le nom de Abou Mohamed Tahawi.

M. Hdeib, 32 ans et père de six enfants, était enseignant à Amman avant de se rendre en Syrie il y a sept mois, a indiqué M. Tahawi.

"Il avait également combattu la coalition dirigée par les Etats-Unis en Irak, où son frère Adel est mort il y a trois ans", a ajouté M. Tahawi sans plus de détails.

En novembre, M. Tahawi avait affirmé à l'AFP qu'au moins 250 jihadistes jordaniens se trouvaient en Syrie pour combattre le régime du président Assad, indiquant qu'au moins 13 autres y avaient trouvé la mort.

En avril et en juin, plus d'une dizaine de jihadistes jordaniens avaient été arrêtés par les autorités alors qu'ils essayaient de s'infiltrer en Syrie, en proie depuis mars 2011 à une révolte populaire devenue conflit armé qui a fait plus de 60.000 morts selon l'ONU.

Le nombre de combattants dont dispose le Front Al-Nosra est inconnu. Cette organisation, directement liée, selon Washington, à Al-Qaïda en Irak, est composée majoritairement de Syriens mais elle compte de très nombreux jihadistes étrangers de toutes nationalités, notamment Irakiens.

str-akh/tg/sk/cco

PLUS:afp