NOUVELLES

Un jeune Palestinien tué par des soldats israéliens en Cisjordanie (sources palestiniennes)

15/01/2013 04:22 EST | Actualisé 16/03/2013 05:12 EDT

Un jeune Palestinien a été tué mardi matin par des tirs israéliens près de Ramallah, en Cisjordanie, a-t-on indiqué de sources médicales et de sécurité palestiniennes.

Samir Ahmad Awad, 17 ans, a été tué par l'armée israélienne alors qu'il s'approchait de la barrière israélienne en Cisjordanie, près du village de Ras Karkar, a-t-on précisé.

Interrogée, l'armée israélienne n'était pas en mesure de commenter ces informations dans l'immédiat.

Samedi déjà, un jeune Palestinien qui tentait d'entrer illégalement en Israël pour aller travailler avait été tué par des soldats israéliens près de la barrière dans le sud de la Cisjordanie, selon des sources officielles palestiniennes.

"Un Palestinien a essayé de s'infiltrer en Israël à travers la barrière de sécurité", avait confirmé à l'AFP un porte-parole de l'armée israélienne, précisant que "les soldats ont visé ses jambes" et que "l'incident faisait l'objet d'une enquête".

L'édification de la barrière israélienne --baptisée "mur de l'apartheid" par les Palestiniens--, qui empiète sur la Cisjordanie, a commencé en 2002 à la suite d'une vague d'attentats palestiniens.

La barrière, qui doit s'étendre à terme sur 708 km, achevée à près des deux tiers, se trouve à 85 % en Cisjordanie, isolant 9,4% du territoire palestinien, dont Jérusalem-Est.

Dans un avis rendu en 2004, la Cour internationale de justice (CIJ) a jugé cette barrière illégale et exigé son démantèlement, de même que l'Assemblée générale de l'ONU.

he-sst/dms/cnp

PLUS:afp