NOUVELLES

Rio Tinto a produit plus de minerai de fer en 2012, mais moins d'aluminium

15/01/2013 02:34 EST | Actualisé 17/03/2013 05:12 EDT

MONTRÉAL - Le géant minier mondial Rio Tinto a produit et expédié une quantité record de minerai de fer en 2012, grâce à une croissance poursuivie au quatrième trimestre, mais a vu sa production annuelle d'aluminium chuter, en particulier en raison de la mise en lock-out de ses employés à Alma, au Saguenay–Lac-Saint-Jean.

L'entreprise londonienne a indiqué mardi avoir été en mesure, malgré des cours du minerai de fer instables, d'augmenter sa production et de ralentir la hausse de ses coûts de façon à accroître sa capacité concurrentielle en 2013.

Rio Tinto a ajouté que sa production de cuivre, de bauxite, d'alumine, de charbon thermique et de dioxyde de titane avait également augmenté l'an dernier.

La société minière a indiqué avoir expédié 247 millions de tonnes en 2012 en dépit d'interruptions de service dues aux conditions météorologiques de même qu'à des fermetures à des fins d'entretien durant l'année.

La production a augmenté de quatre pour cent, à 253 millions de tonnes. La part de la production détenue par Rio Tinto était de 199 millions de tonnes. Pour le quatrième trimestre, la production de Rio Tinto a progressé de deux pour cent à 66 millions de tonnes. La part de la société était de 52 millions de tonnes durant cette période.

Par ailleurs, la production d'Iron Ore Company of Canada, entreprise détenue conjointement par Rio Tinto et Mitsubishi, a augmenté de 13 pour cent, à 2,3 millions de tonnes de boulettes et de concentré au quatrième trimestre, en raison d'améliorations apportées à ses activités et de la première phase d'une expansion devant faire passer la production annuelle à 22 millions de tonnes. Une deuxième phase, devant être complétée au cours du premier trimestre, a pour objectif de faire passer à 23,3 millions de tonnes la capacité de production de la société.

La production d'aluminium de Rio Tinto a glissé de 5,7 pour cent à 906 000 tonnes au cours du quatrième trimestre, ce qui représente tout de même une croissance de près de six pour cent par rapport au troisième trimestre. Ce gain est attribuable à la hausse de production à Alma.

Pour l'ensemble de l'exercice, la production s'est chiffrée à 3,46 millions de tonnes, une baisse de 10 pour cent par rapport à 2011.

PLUS:pc