NOUVELLES

Pros de la chanson cherchent «La Voix» capable de provoquer le frisson

15/01/2013 10:15 EST | Actualisé 17/03/2013 05:12 EDT

MONTRÉAL - On y travaille depuis septembre dernier. Stéphane Laporte et la chanteuse Esther Teman ont auditionné quelque 5000 aspirants, à Montréal et à Québec. Pour y arriver, les journées débutaient à 8h pour se terminer passé minuit. Il n'était pas question de renvoyer les candidats sans leur donner la chance d'être entendus.

Maintenant que la première sélection est complétée, les téléspectateurs pourront suivre tous les dimanches, à TVA, à compter du 20 janvier, 19h30, la suite de la recherche de «La Voix».

Charles Lafortune, l'animateur, invite les quatre coaches, Ariane Moffatt, Marie-Mai, Jean-Pierre Ferland et Marc Dupré à former chacun leur équipe de 14 candidats, qu'ils auront choisis sans les voir mais uniquement par les promesses qu'ils détecteront dans les voix proposées. Puis, suivront des «duos duels», opposant chanteurs et chanteuses qui seront conseillés par leur coach respectif et des invités célèbres, les mentors. Suit alors l'étape des quatre «directs». Lors de ces émissions, des recrues de chaque équipe s'affronteront dans l'espoir de décrocher une place en finale.

En bout de ligne, il n'y aura plus que quatre finalistes qui, malgré l'effroyable pression qu'ils devront supporter, livreront leur ultime «cri du coeur» pour gagner l'appui du public, le seul ayant droit de vote. De plus, les lundis, à partir du 21 janvier, 19h30, pour les 13 prochaines semaines, «La Voix - Émission du lundi» livrera l'arrière-scène de toute cette organisation hebdomadaire y compris les commentaires sur médias sociaux.

Retour à Saint-Arsène

Ils sont tous là, dans la section «Trauma», sauf la résidente Sophie Léveillée (Laurence Leboeuf). Depuis huit mois, la jeune femme est portée disparue et son absence devient un tourment bien réel pour ses collègues. Sa mère et directrice générale de l'hôpital, Diane Hevey (Pascale Montpetit) n'a de cesse de vouloir retrouver le corps de sa fille.

Mais justement, est-elle décédée? En tout cas, Diane ne recule devant rien pour retrouver son corps. Elle tente même un rapprochement avec la famille de celui qui avait violée Sophie. Pendant ce temps, la vie tumultueuse de l'équipe médicale se poursuit. Gilles Laprade (Luc Guérin), le seul qui semble en savoir long sur le mystère de la disparition de la jeune femme, s'expose à l'emprisonnement lorsqu'une de ses interventions illégales se complique. Pierre Meilleur (James Hyndman), pour sa part, est confronté à Véronique (Isabelle Blais), qui ne comprend pas son indifférence envers sa mère, victime de la maladie d'Alzheimer.

Le mercredi 23 janvier, 21h, à Radio-Canada, pendant qu'Antoine (Gilbert Sicotte) tente de protéger Diane qui, intrépide, risque gros, Julie (Isabel Richer) reçoit un patient attaqué par une bête qui, en plus de l'avoir dévisagé, l'a pratiquement éviscéré. Julie et son équipe tentent de faire la lumière sur ce cas plutôt nébuleux en différents points.

L'amour en mode trisomique

Sujet plutôt sensible que le mariage de personnes atteintes d'une déficience intellectuelle. À Canal Vie, le lundi 21 janvier 16h et minuit, Karine et Raphaël, 18 ans, ont fait part à leur famille, de leur intention de se marier. À la fois bouleversées par ces enfants qu'elles n'ont pas vu grandir et les interrogations que posent une vie de couple pour ces jeunes, les deux familles font front commun. Sauront-ils prendre et comprendre toutes les responsabilités liées au mariage, pourront-ils assurer le bien-être des enfants s'ils devenaient parents, seront-ils aptes à gérer un budget? «Aimer pour de vrai» aussi en rediffusion le dimanche 27 janvier, 16h et 22h.

Jean-Pierre Ferland a toujours célébré la femme. Son oeuvre composée de plus de 450 chansons en fait foi: la grande majorité de ses chansons parle d'amour et de la femme, même quand il chante «Écoute pas ça», «L'amour c'est d'l'ouvrage» ou «Si je savais parler aux femmes» alors qu'il excelle en la matière. À «Lumière sur Jean-Pierre Ferland — L'amour, les femmes et la vie», il raconte le rôle essentiel que sa mère a joué quant à son art et à son amour pour les femmes. Heureux et comblé par la vie qu'il a menée, il a tenté de se retirer sans vraiment y parvenir: comment quitter une maîtresse si chaleureuse, si généreuse et qui tient toujours à lui? À ARTV, ce samedi, 20h. À 21h, suit «Jean-Pierre Ferland aux Francofolies — Les Noces d'or / L'Album Jaune».

Les personnes qui adorent les animaux sont, à coup sûr, contre leur utilisation comme cobayes dans le cadre de l'avancée des connaissances. Cependant, des scientifiques expliquent que les recherches sont basées sur des espèces répertoriées pour leur concordance avec les humains. Bien peu de méthodes pourraient remplacer les animaux. Mais on nous rassure, les scientifiques ne sont pas des sadiques et, sachant que même les invertébrés peuvent éprouver de la souffrance, on veille le plus possible au confort de ces bêtes qui participent à l'amélioration de la vie humaine. «Docu-D / Bye Bye cobaye?», au canal D, ce dimanche, 21h.

À RADIO-CANADA: ce dimanche, 13h30, à «Second Regard», Alain Crevier s'entretient avec le psychanalyste et auteur Guy Corneau qui a dû faire face à un lymphome grade 4, en 2007. Suite à son expérience, il tente de répondre à la question «Pourquoi le cancer?». Dodo se prête au jeu de «Prière de ne pas envoyer de fleurs», le jeudi 24 janvier, 20h.

À TVA: dans le cadre de «L'Événement JMP 2012», l'amateur de motorisés parle de régime, de vieillesse et des douanes. Participent à son spectacle: Jérémy Demay, Patrick Bourgeois qui rappelle des classiques des B.B., Marie-Hélène Thibert et Martin Fontaine, le mercredi, 21h.

À TÉLÉ-QUÉBEC: entre Audrey et sa mère, Martine, les relations ont toujours été tendues et encore aujourd'hui alors que la jeune femme est venue du Canada pour rendre visite à ses parents. Mais Audrey découvre un livre de recettes ayant appartenu à sa grand-mère qui a pour effet de briser un silence dévastateur qui empoisonne la vie de «Mères et Filles» depuis longtemps. Un drame de Julie Lopes-Curval avec Catherine Deneuve, Marie-Josée Croze et Marina Hands, ce samedi, 22h30.

À ARTV: «Andrea Bocelli en concert - Une nuit à Central Park», est l'occasion d'entendre le ténor interpréter «Ave Maria», «Donna è mobile», «O Sole mio», soirée enchanteresse à laquelle participent Anna Maria Martinez, David Foster, Céline Dion et Tony Bennett, le lundi 21 janvier, 21h. Sous le thème de la controverse, Denise Bombardier est l'invitée de «La Liste» où les chroniqueurs s'amusent à proposer des produits culturels qui ont fait jaser, le jeudi 24 janvier, 19h30.

À MUSIMAX: Madonna occupe toute une soirée, le vendredi 25 janvier. D'abord à 20h, dans le documentaire «I'm Gonna Tell you a Secret» où la bête de scène raconte son évolution artistique et personnelle, suivi, à 22h, de la comédie «Recherche Susan désespérément» où elle joue celle qui se cache sous l'identité de Susan.

PLUS:pc