Huffpost Canada Quebec qc

Chefferie du PLC: Martin Cauchon explique pourquoi il se lance dans la course

Publication: Mis à jour:
MARTIN CAUCHON
PC

OTTAWA - Martin Cauchon affirme avoir pris le temps de mûrir sa réflexion avant de plonger dans la course à la direction du Parti libéral du Canada, disant croire qu'il s'agit d'un engagement immense et non «un concours de popularité».

Le neuvième et dernier candidat à sauter dans la mêlée avait soumis ses documents et signatures seulement quelques heures avant l'échéance des mises en candidature, dimanche. Il a obtenu la confirmation officielle du parti pour sa candidature, mardi, soutenant être le seul dans la course comptant une expérience réelle dans l'appareil gouvernemental fédéral.

L'ancien ministre sous l'administration de Jean Chrétien, âgé de 50 ans, a fait valoir à La Presse Canadienne qu'il n'était «jamais trop tard pour prendre la bonne décision».

La référence au fait que la course soit davantage qu'un «concours de popularité» semble une salve envoyée au présumé favori Justin Trudeau, fils aîné du regretté ancien premier ministre Pierre Trudeau. Des coups de sonde ont indiqué que le député de la circonscription montréalaise de Papineau se trouve loin devant ses rivaux en termes de visibilité publique et de popularité, et laissé croire qu'il pourrait porter au pouvoir un parti repoussé à la deuxième opposition à Ottawa.

Justin Trudeau a lancé sa campagne au début octobre. Les sept autres candidats s'étaient manifestés au moins avant la fin novembre.

Martin Cauchon a surtout mis de l'avant son expérience, mardi, soulignant avoir dirigé l'aile du parti au Québec avant de devenir député en 1993 et éventuellement ministre et lieutenant pour le Québec sous l'administration de Jean Chrétien.

«J'y suis (au gouvernement) depuis dix ans, alors je connais plutôt bien la machine gouvernementale. Je sais que diriger le parti et mener aux destinées du pays, ce n'est pas un concours de popularité. Parfois, il faut prendre des décisions difficiles et adopter des positions fermes», a-t-il exprimé.

«Et je sais ce que cela signifie. J'y étais, je l'ai accompli.»

M. Cauchon dit déjà compter sur des appuis au sein du caucus et d'autres réputés militants libéraux — incluant, selon des rumeurs, le soutien de France Desmarais, la fille de Jean Chrétien — mais a ajouté qu'il dévoilera leurs noms au moment opportun.

M. Cauchon s'est retiré de la politique en 2004, mais sa tentative de retour dans sa vieille circonscription d'Outremont, en 2011, a échoué alors qu'il a été battu par Thomas Mulcair lors de la vague néo-démocrate au Québec.

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Close
Les candidats à la chefferie du PLC
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction

Sur le web

PLC: Trudeau, Garneau et Cauchon dans la course | Joël-Denis ...

Direction du PLC : Martin Cauchon dans la course - TVA Nouvelles

Why was Martin Cauchon so late? « Eye on the Hill

Martin Cauchon | Facebook

Justin Trudeau sera candidat à la direction du PLC - Radio-Canada.ca

Martin Cauchon est officiellement candidat à la direction

Des libéraux perplexes devant Martin Cauchon

Martin Cauchon se lance dans la course libérale

Course à la chefferie du PLC - René Roy s'est désisté

Chefferie du PLC - Les candidats courtisent la droite et l'Ouest

Martin Cauchon est officiellement candidat à la direction

Chefferie du PLC: Martin Cauchon se lance dans la course