NOUVELLES

L'OCI appelle à un cessez-le-feu au Mali

15/01/2013 05:14 EST | Actualisé 17/03/2013 05:12 EDT

Le secrétaire général de l'Organisation de la coopération islamique (OCI) a appelé mardi à un cessez-le-feu au Mali où les troupes françaises sont engagées avec l'armée malienne dans une offensive contre des combattants islamistes.

Dans un communiqué, Ekmeleddin Ihsanoglu a appelé à un "cessez-le-feu immédiat" dans ce pays membre de son organisation, et à un retour aux négociations entre autorités maliennes et islamistes contrôlant le Nord du Mali qui étaient parrainées par le Burkina Faso.

M. Ihsanoglu s'est dit "profondément préoccupé" par la situation au Mali, exhortant "à la retenue toutes les parties en conflit" et souhaitant une "solution pacifique du conflit".

L'OCI, basée à Jeddah, en Arabie saoudite, regroupe 57 pays.

La France a lancé vendredi une intervention militaire pour stopper la progression de combattants islamistes vers la capitale Bamako.

Depuis le début des raids aériens français au nom de la lutte contre le "terrorisme", les islamistes armés ont déserté les grandes villes du nord du pays qu'ils occupaient depuis neuf mois.

La France a obtenu lundi le soutien de principe de ses partenaires du Conseil de sécurité de l'ONU, même si certains s'interrogent sur la suite des événements.

Le président français François Hollande, en visite à Abou Dhabi, a annoncé mardi un renforcement du dispositif militaire français au Mali en attendant le déploiement de forces africaines.

La France déploiera "progressivement" 2.500 soldats au Mali, selon l'entourage du ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian.

bur/mh/cnp

PLUS:afp