NOUVELLES

Les plaintes civiles possibles contre Lance Armstrong

15/01/2013 04:49 EST | Actualisé 17/03/2013 05:12 EDT

Outre les risques de poursuites du gouvernement américain, l'ancien coureur cycliste Lance Armstrong pourrait être confronté à plusieurs plaintes civiles visant à récupérer l'argent des sponsors, des assurances ou même les donations contre le cancer.

-- L'ancien coéquipier d'Armstrong, Floyd Landis, a déposé plainte en 2010 pour fraude sur l'usage des 30 millions de dollars (22,5 millions d'euros) d'argent public versé à l'équipe US Postal. Ce recours, auquel le gouvernement peut se joindre, s'appuie sur la Loi sur les fausses déclarations, qui autorise un particulier à poursuivre une personne ou une entreprise pour avoir trompé le gouvernement fédéral.

-- La compagnie d'assurances SCA Promotions a fait savoir qu'elle voulait récupérer les 7,5 millions de dollars (5,8 millions d'euros) de primes versées à Lance Armstrong en 2006 après une procédure arbitrale qui avait tourné en faveur d'Armstrong. SCA examine "toutes les voies légales qui lui permettraient de récupérer toutes les sommes payées à M. Armstrong", avait indiqué fin 2012 un de ses responsables juridiques Jeffrey Dorough.

-- L'hebdomadaire britannique Sunday Times a annoncé qu'il allait réclamer en justice 1,2 million d'euros à Lance Armstrong, six ans après un accord financier conclu en 2006, après une plainte en diffamation du coureur. L'hebdomadaire avait dû verser 360.000 euros à l'ancien cycliste, après avoir suggéré l'usage de produits dopants par le Texan. Le Sunday Times estime que la somme réclamée correspond aux fonds versés en 2006, aux intérêts et aux frais de justice.

-- Les donateurs de la fondation Livestrong sur la recherche contre le cancer peuvent s'estimer trompés et réclamer des dommages et intérêts à l'ancien coureur. Avant sa confession auprès d'Oprah Winfrey, Lance Armstrong a commencé par s'excuser auprès des membres de la fondation qu'il avait créé en 1997 et qui a levé, depuis cette date, plus de 500 millions de dollars (375,8 millions d'euros).

chv/jca/mam

PLUS:afp