NOUVELLES

Le transporteur British Airways a été trouvé coupable de discrimination

15/01/2013 07:38 EST | Actualisé 17/03/2013 05:12 EDT

LONDRES - Une employée chrétienne de British Airways a été victime de discrimination quand le transporteur aérien britannique l'a contrainte à retirer la croix qu'elle portait au cou, a tranché mardi le plus haut tribunal européen.

La Cour européenne des droits de l'homme a par contre rejeté les plaintes pour discrimination déposées par trois autres chrétiens.

L'employée de British Airways, Nadia Eweida, s'est retrouvée au coeur d'un débat national au Royaume-Uni en novembre 2006, quand elle a été renvoyée à la maison pour avoir refusé de se plier à une règle de la compagnie qui interdisait le port visible de symboles religieux.

British Airways a éventuellement modifié sa position et Mme Eweida a pu reprendre le travail, mais elle s'est adressée aux tribunaux pour obtenir des dommages et une compensation pour rémunération perdue.

Les tribunaux britanniques s'étaient rangés derrière British Airways mais la femme de 60 ans s'est alors tournée vers la Cour européenne des droits de l'homme, dont le siège se trouve à Strasbourg, en France. Le tribunal a statué que la politique de British Airways interférait avec son droit à pratiquer sa religion.

Le tribunal a par contre rejeté les plaintes déposées par Shirley Chaplain, une infirmière à qui son employeur interdit de porter de croix au cou pour des raisons de sécurité, et par Lillian Ladele et Gary MacFarlane, qui refusaient d'offrir des services à des couples homosexuels en raison de leurs convictions religieuses.

PLUS:pc