NOUVELLES

Le président de l'Agence spatiale canadienne, Steve MacLean, quitte son poste

15/01/2013 05:37 EST | Actualisé 17/03/2013 05:12 EDT

MONTRÉAL - L'ancien astronaute Steve MacLean, président de l'Agence spatiale canadienne (ASC), quittera son poste le 1er février.

Plusieurs sources ont indiqué à La Presse Canadienne, mardi, que Steve MacLean, un physicien, joindra le Perimeter Institute for Theoretical Physics à Waterloo, en Ontario.

Cet organisme a été fondé par Mike Lazaridis, ancien président et cofondateur de Research In Motion.

La nouvelle de son départ a été confirmée en fin d'après-midi mardi par l'ASC dans un communiqué. L'agence y précise que M. MacLean dirigera une équipe tentant d'effectuer des percées scientifiques et du développement dans le domaine hautement spécialisé de la physique quantique.

«À titre de président de l'ASC, il a consacré son expérience en tant que physicien, astronaute et gestionnaire émérite, à l'avancement du programme spatial canadien», mentionne l'agence.

Le mandat de cinq ans de M. MacLean avait débuté en 2008 et devait prendre fin en septembre prochain.

M. MacLean a participé à deux missions spatiales avant de diriger l'ASC. Il est d'ailleurs l'un des six premiers astronautes canadiens, et a volé à bord de la navette spatiale Columbia en 1992, avant de retourner dans l'espace en 2006 pour participer à la construction de la Station spatiale internationale.

Le ministre fédéral de l'Industrie, Christian Paradis, responsable du programme spatial canadien, a réagi mardi par voie de communiqué.

«Au cours de son impressionnante carrière, M. MacLean a apporté d'importantes contributions au rôle de chef de file que joue le Canada dans le secteur spatial», a déclaré M. Paradis.

«En tant que l'un des astronautes les plus accomplis du Canada et à titre de président de l'Agence spatiale canadienne, il a appuyé l'innovation dans le domaine de l'espace et démontré sa passion pour la vulgarisation scientifique», a ajouté le ministre.

PLUS:pc