NOUVELLES

Le manque de connaissances menace la pêche dans l'Arctique, dit une étude

15/01/2013 10:35 EST | Actualisé 17/03/2013 05:12 EDT

Des scientifiques spécialisés dans les pêches affirment que le Canada a développé ses pêcheries dans l'Arctique sans comprendre véritablement ce domaine.

Les chercheurs de l'Université Memorial, à Terre-Neuve, soutiennent que le manque de connaissances pourrait menacer l'avenir de la pêche du turbot, l'un des rares points positifs de l'économie du Nunavut.

Selon eux, certains navires pêchent déjà trop de petits poissons, en violation des normes fédérales.

La valeur de ce secteur économique a pratiquement doublé au cours des six dernières années, pour atteindre environ 65 millions $.

Mais les constats des chercheurs laissent entendre que même les connaissances de base en la matière ne sont pas toujours acquises.

Quatre compagnies utilisent des filets et les chalutiers vont pêcher le turbot au large de l'Île de Baffin.

PLUS:pc