NOUVELLES

Le Canada accueillera 5.000 réfugiés iraniens et irakiens d'ici 2018

15/01/2013 02:50 EST | Actualisé 17/03/2013 05:12 EDT

Le Canada a annoncé mardi son intention d'accueillir d'ici 2018 cinq mille réfugiés, principalement iraniens et irakiens, actuellement exilés en Turquie, afin d'alléger le fardeau turc et de respecter ses objectifs d'accueil de réfugiés.

Le ministre canadien de l'Immigration Jason Kenney a déclaré au cours d'une visite en Turquie que les violences dans la région poussent "de plus en plus de personnes" à demander l'asile dans ce pays, selon un communiqué daté d'Ankara.

L'engagement canadien "aidera la Turquie à faire face à cette pression croissante", a-t-il affirmé, avant de féliciter le gouvernement turc d'ouvrir ses frontières "à ceux qui tiennent à échapper aux agressions continues dans la région", citant notamment les Syriens.

M. Kenney n'a pas manqué de rappeler qu'actuellement "près de 12.000 réfugiés irakiens sont installés au Canada" et que ce dernier "demeure engagé à respecter ses promesses de 2009 et 2010 de réinstaller jusqu'à 20.000 réfugiés irakiens ayant besoin de protection".

En 2013, le Canada espère recevoir 14.500 réfugiés et personnes vulnérables, soit 20% de plus qu'en 2012.

En septembre dernier, M. Kenney s'était dit prêt à faire plus pour favoriser l'immigration de réfugiés iraniens gays et lesbiennes pour les sauver des persécutions dans leur pays ainsi qu'en Turquie, souvent leur premier refuge.

Il a estimé que sur "quelque 800 réfugiés iraniens qui viennent chaque année de Turquie, une centaine se sont enfuis pour des raisons d'orientation sexuelle".

str/via/sam

PLUS:afp