NOUVELLES

Eacom Timber envisage de vendre ses scieries du Québec et de l'Ontario

15/01/2013 03:29 EST | Actualisé 17/03/2013 05:12 EDT

MONTRÉAL - Eacom Timber (TSXV:ETR), une entreprise montréalaise qui exploite plusieurs scieries au Québec et en Ontario, songe à vendre ses activités en tout ou en partie.

Dans un communiqué diffusé la semaine dernière mais passé inaperçu, Eacom a indiqué avoir mis sur pied un comité composé d'administrateurs indépendants de l'entreprise «pour examiner les choix stratégiques» qui s'offrent à elle «dans le but de maximiser la valeur pour les actionnaires».

Eacom a précisé qu'«un certain nombre de possibilités» lui ont été présentées tout en ajoutant, comme le veut la pratique, qu'«il n'y a aucune certitude» qu'une transaction ait lieu.

L'entreprise possède huit scieries au Québec (Val-d'Or, Sainte-Marie et Matagami) et en Ontario (Timmins, Nairn Centre, Gogama, Elk Lake et Ear Falls). Les installations d'Ear Falls et de Sainte-Marie sont actuellement à l'arrêt. Eacom exploite aussi une usine de transformation à Val-d'Or et une usine de poutrelles à Sault Ste. Marie (Ontario).

Dans un bref commentaire publié lundi, l'analyste Mike Richmond, de la firme Salman Partners, a dit entrevoir une vente d'Eacom «en tout ou en partie». Il a avancé que l'entreprise a peut-être déjà reçu une offre d'achat, mais que celle-ci est inadéquate.

Depuis le creux de six cents atteint au début août, le cours de l'action d'Eacom a plus que quadruplé, propulsé par la remontée des prix du bois. Mardi, le titre a clôturé à 26,5 cents, en baisse de 3,6 pour cent, à la Bourse de croissance TSX.

À son troisième trimestre, qui a pris fin le 30 septembre 2012, Eacom a essuyé une perte nette de 964 000 $ comparativement à une perte nette de 709 000 $ pendant la même période de 2011. La détérioration est entre autres attribuable aux coûts liés au redémarrage des installations de Val-d'Or et de Matagami, dont la production était interrompue depuis 2011.

Les scieries d'Eacom ont appartenu au géant du papier Domtar (TSX:UFS) jusqu'en 2010.

PLUS:pc