NOUVELLES

Des travailleurs forcés auraient été utilisés dans un projet d'une minière canadienne en Érythrée

15/01/2013 11:47 EST | Actualisé 17/03/2013 05:12 EDT

Des travailleurs forcés ont été utilisés pour construire une mine d'or détenue conjointement par une entreprise canadienne et par le gouvernement de l'Érythrée, affirme un rapport rendu public mardi par le groupe new-yorkais de défense des droits de la personne Human Rights Watch.

Les travailleurs auraient été contraints de construire la mine Bisha exploitée par la minière canadienne Nevsun Resources.

Le rapport précise toutefois que Nevsun ne savait probablement pas que son sous-traitant érythréen, une entreprise détenue par le gouvernement du pays, avait recours à des travailleurs forcés.

HRW affirme que les travailleurs provenaient du programme de service national au sein duquel servent indéfiniment tous les hommes et toutes les femmes en santé, souvent pendant des années, en étant soumis à des conditions de travail hostiles et abusives.

Le rapport explique que ceux qui tentent de s'enfuir risquent la prison, la torture et même des représailles à l'endroit de leurs proches.

Associated Press

PLUS: