NOUVELLES

Commerce: Washington veut lever les barrières à la circulation des services

15/01/2013 12:50 EST | Actualisé 17/03/2013 05:12 EDT

Les Etats-Unis ont annoncé mardi leur intention de négocier avec l'Union européenne (UE) et d'autres un nouvel accord commercial visant à lever les "barrières" entravant la libre circulation des services (produits financiers, internet...).

"Nous devons surmonter une série de barrières qui bloquent, restreignent ou perturbent l'offre internationale de services", a indiqué le représentant spécial au Commerce extérieur américain Ron Kirk dans un communiqué.

Selon M. Kirk, les négociations sur ce nouvel accord international vont commencer prochainement à Genève, siège de l'Organisation mondiale du Commerce (OMC), avec un groupe de pays comptant également le Japon et le Canada et représentant "près des deux-tiers" du commerce international des services.

"Nous allons commencer les négociations dans les 90 jours", a ajouté M. Kirk, dans une lettre adressée mardi au Congrès américain.

D'après M. Kirk, les Etats-Unis, premiers exportateurs mondiaux, de services, auraient tout à gagner d'une libéralisation des échanges de services, sur le modèle de celui existant pour les produits manufacturés.

Citant une étude d'un centre de réflexion, le représentant au Commerce américain estime que la levée des barrières commerciales permettrait aux Etats-Unis de doper leurs exportations de services de 1.700 milliards de dollars par an, pour les porter à 2.500 milliards.

"Un accord ambitieux (...) offrirait une opportunité fantastique de lever ces entraves, doper la croissance américaine et créer des nouveaux emplois", a indiqué M. Kirk.

En décembre, le directeur général de l'OMC, Pascal Lamy, avait encouragé la conclusion d'accords partiels sur la libéralisation du commerce international en vue de la future conférence ministérielle de l'organisation qui aura lieu fin 2013.

jt/sl/bdx

PLUS:afp