NOUVELLES

Centrafrique: Ban appelle à la mise en oeuvre des accords de Libreville

15/01/2013 03:24 EST | Actualisé 17/03/2013 05:12 EDT

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a appelé mardi à "mettre en oeuvre dans leur intégralité" les accords de Libreville sur une sortie de crise en République centrafricaine.

"Le secrétaire général salue les accords signés à Libreville le 11 janvier 2013, à savoir la déclaration de principe, l'accord de cessez-le-feu et l'accord politique sur la résolution de la crise en République centrafricaine", indique un communiqué de l'ONU.

"Il appelle le gouvernement de la République centrafricaine, les groupes politico-militaires, la coalition Séléka et les partis de l'opposition à les mettre en oeuvre dans leur intégralité", ajoute le texte.

M. Ban appelle aussi les partenaires de la RCA, dont la Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale (CEEAC) à "renforcer leur soutien aux efforts en cours pour instaurer la stabilité et une paix durable dans le pays".

Il rappelle enfin "la disponibilité des Nations Unies (..) à soutenir les efforts de consolidation de la paix et la mise en oeuvre complète des accords de paix de Libreville".

Le pouvoir et la rébellion en Centrafrique avaient signé vendredi dernier à Libreville un accord de sortie de crise prévoyant un cessez-le-feu immédiat et une période de transition d'un an avec la formation d'un gouvernement d'union nationale.

Le Séléka a confirmé mardi la désignation par l'opposition --démocratique et armée-- de l'avocat Nicolas Tiangaye comme futur Premier ministre de ce gouvernement d'union nationale, ouvrant la voie à sa nomination par le président François Bozizé.

avz/mdm

PLUS:afp