NOUVELLES

Affaire Armstrong: l'organisateur du Tour Down Under espère être remboursé

15/01/2013 05:39 EST | Actualisé 17/03/2013 05:12 EDT

L'Etat fédéral d'Australie méridionale espère que la star déchue du cyclisme Lance Armstrong, qui a admis avoir eu recours au dopage, remboursera l'argent qu'il a reçu de lui au titre de ses participations au Tour Down Under, a indiqué son premier ministre mardi.

"Je serai plus qu'heureux si M. Armstrong nous remboursait", a déclaré Jay Weatherill, premier ministre de l'Etat d'Australie méridionale, organisateur de l'épreuve par étapes qui ouvre traditionnellement l'année cycliste.

"Beaucoup d'Australiens vont se sentir floués par lui", a-t-il poursuivi, en réaction aux propos tenus par Armstrong lors d'une longue interview avec l'animatrice vedette américaine Oprah Winfrey qui doit être diffusée jeudi.

Il a toutefois reconnu qu'il n'y avait aucun moyen légal pour l'y obliger.

Selon le quotidien USA Today, citant une source anonyme, le Texan, déchu de ses sept victoires dans le Tour de France cet automne, était pour la première fois passé aux aveux, reconnaissant s'être dopé, sans pour autant détailler ses méthodes ni nommer d'éventuels complices.

Armstrong a participé à trois reprises au Tour Down Under (2009, 2010, 2011) et aurait reçu d'importantes primes d'inscription du gouvernement local.

mfc/ajc/mtp/jr/chc

PLUS:afp