NOUVELLES

L'UE estime "urgent" de stopper les "terroristes" au Mali (Van Rompuy)

14/01/2013 07:21 EST | Actualisé 16/03/2013 05:12 EDT

Le président du Conseil européen, Herman Van Rompuy, a estimé lundi "urgent de stopper" les "terroristes" et "groupes rebelles" qui ont repris l'offensive au Mali, où la France est engagée dans une opération militaire contre leurs forces.

"J'ai réitéré la profonde inquiétude de l'Union européenne face aux actions de terroristes et de groupes rebelles dans ce pays", a déclaré M. Van Rompuy après une rencontre au Caire avec le secrétaire général de la Ligue arabe, Nabil al-Arabi.

Ils "menacent gravement le fait que le Mali soit gouverné et provoquent beaucoup de souffrances parmi la population", a-t-il ajouté devant la presse.

"Il est urgent de les stopper et d'assister le gouvernement du Mali à retrouver le plein contrôle de son territoire", a poursuivi le responsable européen.

Les jihadistes ont repris l'offensive lundi au Mali en attaquant une ville à 400 km au nord de la capitale Bamako, tout en menaçant de "frapper le coeur de la France", qui bombarde depuis quatre jours leurs colonnes et leurs positions.

Le Conseil de sécurité de l'ONU doit se réunir lundi après-midi, à l'initiative de la France, qui souhaite informer ses partenaires sur la situation au Mali et son intervention militaire engagée.

cr/sw

PLUS:afp