NOUVELLES

Les Seahawks demeurent optimistes pour la saison prochaine grâce à Wilson

14/01/2013 08:34 EST | Actualisé 16/03/2013 05:12 EDT

RENTON, États-Unis - Tandis que ses coéquipiers lançaient des souliers, des chandails et d'autres effets personnels dans des boîtes de carton, le quart des Seahawks de Seattle Russell Wilson était dans une salle située à l'étage supérieur à regarder une vidéo de l'une de ses meilleures performances à sa saison recrue — celle qui s'est conclue sur une défaite.

Wilson a déjà hâte que la prochaine saison commence. Tout comme ses coéquipiers des Seahawks.

«Nous sommes bons. Et nous le savons», a dit le receveur de passes Doug Baldwin. «Et nous savons que nous sommes capables de gagner n'importe quel match et de jouer au même niveau que n'importe qui, mais nous savons également que nous avons du pain sur la planche. Des progrès restent à faire.»

Les Seahawks ont nettoyé leur casier respectif lundi, vingt-quatre heures après avoir orchestré l'une des plus belles remontées de l'histoire de la NFL avant de s'incliner 30-28 en demi-finales d'association contre les Falcons d'Atlanta. Pour la quatrième fois consécutive en éliminatoires, les Seahawks ont été éliminés alors qu'ils se trouvaient à un seul match du championnat d'association.

Néanmoins, aucune défaite n'a été aussi douloureuse que celle subie par les Seahawks dimanche.

Tout s'est d'ailleurs joué sur le dernier jeu de la rencontre. En désespoir de cause, Wilson a tenté une passe qui a été interceptée dans la zone des buts des Falcons par Julio Jones. Ça semblait être un jeu idéal pour résumer la saison rocambolesque des Seahawks.

«La chose que j'ai dit aux gars après coup, c'est que 25 secondes ne définiront pas cette équipe», a confié l'entraîneur-chef des Seahawks Pete Carroll. «C'était l'un de ses moments où nous avions trouvé un moyen de tirer notre épingle du jeu et malheureusement ils ont trouvé un moyen de le surpasser. Mais ce fut toute une saison en termes de progrès et d'objectifs atteints, et nous avons joué à notre plein potentiel et avons été en mesure de reproduire d'excellentes performances semaine après semaine.»

Wilson a établi un record de la NFL pour le nombre de verges de gains par la passe par une recrue dans un match éliminatoire avec 385, ce qui constitue aussi un record de concession. Ç'a bouclé une saison remarquable pour Wilson, qui n'a pas obtenu le poste de quart partant avant le troisième match préparatoire des Seahawks. Il n'a d'ailleurs pu diriger pleinement l'attaque de sa formation qu'à partir de la mi-saison.

«De toute évidence, les attentes sont très hautes en ce moment pour notre équipe de football, et ça c'est formidable, a admis Wilson. Ça signifie qu'on doit travailler encore plus fort à l'entraînement, encore plus fort durant la saison morte, et encore plus fort durant les matchs. J'ai déjà hâte de relever ces défis et c'est ce que j'attends avec impatience.»

PLUS:pc