NOUVELLES

Georges Abdallah: manifestation devant l'ambassade de France au Liban

14/01/2013 12:06 EST | Actualisé 16/03/2013 05:12 EDT

Des manifestants ont scandé lundi des slogans hostiles à la France devant son ambassade à Beyrouth, après le report à Paris d'une décision de justice concernant la libération de l'ancien activiste libanais Georges Ibrahim Abdallah, a constaté un photographe de l'AFP.

Près d'une centaine de personnes ont lancé des oeufs sur l'ambassade et inscrit sur son mur: "France = pute américaine" en français et en arabe, reprenant les termes de l'avocat Jacques Vergès, qui a dénoncé la "mainmise des Etats-Unis" derrière le maintien en détention de son client.

Georges Ibrahim Abdallah, a été condamné à perpétuité notamment pour complicité d'assassinat d'un diplomate américain il y a 30 ans.

Les manifestants ont installé une tente pour poursuivre un sit-in devant la représentation française jusqu'au 28 janvier, date à laquelle la justice doit se prononcer sur une éventuelle libération conditionnelle de M. Abdallah, incarcéré depuis 28 ans.

De son côté, le Premier ministre Najib Mikati a dénoncé ce report de la justice française, qualifiant M. Abdallah, 61 ans, de "prisonnier politique".

Engagé auprès du mouvement palestinien radical FPLP (Front populaire de libération de la Palestine), le Libanais avait été arrêté en 1984 et condamné à perpétuité trois ans plus tard pour complicité dans les assassinats en 1982 à Paris de deux diplomates, l'Américain Charles Robert Ray et l'Israélien Yacov Barsimantov.

je/kam/sbh/sk/tg

PLUS:afp