NOUVELLES

General Motors ne va ni vendre ni donner Opel à PSA, assure son PDG

14/01/2013 09:18 EST | Actualisé 16/03/2013 05:12 EDT

Le PDG de General Motors (GM), Dan Akerson, a démenti lundi lors du salon de l'automobile de Detroit (Michigan, nord) que son groupe ait l'intention de donner sa filiale européenne Opel/Vauxhall à son allié français PSA, comme l'écrit le quotidien La Tribune.

"Opel n'est pas à vendre", a-t-il dit à un groupe de journalistes, et "n'est pas à donner non plus".

Le site de la Tribune affirmait lundi, s'appuyant sur les déclarations d'une source anonyme proche du dossier, que General Motors envisageait de donner à PSA sa filiale Opel qui accumule des pertes abyssales depuis des années, et qu'il serait même prêt à donner "quelques milliards d'euros" à PSA pour faciliter l'opération.

Et l'Etat français pourrait faciliter l'opération, éventuellement en prenant une participation dans le nouvel ensemble, ajoutait le quotidien.

Toujours selon La Tribune, un premier projet de rapprochement avait échoué en novembre, mais il prévoyait que GM reste au capital du groupe fusionné.

La direction de PSA avait déjà récusé la semaine dernière les rumeurs de rachat d'Opel. Interrogé sur la possibilité d'un tel scénario, le directeur des marques du numéro un automobile français, Frédéric Saint-Geours, avait assuré que "le sujet n'(était) pas à l'ordre du jour".

bur-ved/sl/sam

PLUS:afp