NOUVELLES

FC Barcelone - Piqué égratigne Mourinho et la presse espagnole

14/01/2013 08:08 EST | Actualisé 16/03/2013 05:12 EDT

Le défenseur du FC Barcelone Gerard Piqué a regretté lundi que la presse espagnole commence seulement à se montrer critique avec José Mourinho au moment où le club madrilène traverse une mauvaise passe, jugeant qu'on avait "tout passé" à l'entraîneur du Real Madrid la saison dernière sous prétexte que son club gagnait.

"Ca me fait rire parce que je me souviens que quand le Real gagnait, on passait tout à Mourinho", a déploré Piqué en conférence de presse.

Avant de se lancer dans un réquisitoire à l'encontre de la presse espagnole et de Mourinho: "Je vous rappelle qu'il a mis le doigt dans l'oeil à Tito Vilanova, et combien de matches de suspension a-t-il reçu pour cela? Zéro. Maintenant que Mourinho s'en prend à Iker (Casillas), qu'il prend un journaliste (de Marca, ndlr) à part, on le critique. Mais il a toujours été comme ça!", s'est exclamé Piqué.

L'entraîneur du Real Madrid est en effet fortement contesté à l'heure où les résultats de son équipe en championnat -le Real est 3e à 18 points du FC Barcelone- laissent à désirer et où il s'est engagé dans un bras de fer avec Casillas, choisissant de laisser le capitaine merengue sur le banc pour deux matches de suite.

Par ailleurs, Piqué a estimé qu'il y avait encore une marge de progression possible pour les siens malgré leur superbe phase aller.

"Il y a toujours une marge de progression possible. Lorsque nous avons remporté le triplé (en 2008-2009), on disait déjà que nous étions au maximum, mais deux ans plus tard, nous nous sommes encore améliorés (...) Et cette saison, nous avons recruté de nouveaux joueurs comme Alba. Il faut donc encore chercher à progresser. Mais je crois que nous sommes revenus à très bon niveau", a conclu Piqué.

cle/jr

PLUS:afp