NOUVELLES

ARMZ offre 1,3 milliard $ pour être l'unique actionnaire d'Uranium One

14/01/2013 01:54 EST | Actualisé 16/03/2013 05:12 EDT

TORONTO - L'actionnaire majoritaire russe d'Uranium One (TSX:UUU), ARMZ, a soumis une offre amicale afin d'acheter les participations des actionnaires minoritaires en échange d'une somme de 1,3 milliard $, prix qui a eu pour effet de faire grimper la valeur des actions de l'entreprise.

ARMZ, qui possède déjà 51,4 pour cent d'Uranium One, a annoncé lundi avoir offert 2,86 $ en espèces pour chacune des actions restantes de la société canadienne.

L'offre évalue Uranium One à quelque 2,8 milliards $, soit beaucoup moins qu'avant le séisme et le tsunami survenus en mars 2011 au Japon, qui ont fait augmenter les préoccupations entourant les centrales nucléaires.

Les actions d'Uranium One étaient en hausse de 35 cents, soit près de 15 pour cent, à 2,76 $, à la clôture à la Bourse de Toronto, lundi.

Les actions de l'entreprise valaient plus de 6 $ l'unité avant la catastrophe naturelle d'il y a un moins de deux ans au Japon, mais elles étaient tombées sous la barre des 2 $ en novembre, après que la société eut inscrit à ses résultats financiers une dépréciation de 79,1 millions $ liée à la valeur d'un gisement d'uranium.

L'offre faite par ARMZ donne à l'entreprise russe le droit d'égaler toute autre proposition et elle inclut des frais de résiliation de 45 millions $ en fonction de certaines circonstances.

Uranium One possède des actifs au Kazakhstan, aux États-Unis et en Australie, en plus d'être l'exploitant, et actionnaire minoritaire, d'un projet en Tanzanie.

PLUS:pc