NOUVELLES

Algérie: 3 hommes armés tués près de la frontière avec la Libye et le Niger

14/01/2013 02:25 EST | Actualisé 16/03/2013 05:12 EDT

Trois hommes armés ont été tués lundi dans la région de Meskeline, près de la zone frontalière entre l'Algérie, le Niger et la Libye, lors d'une tentative d'infiltration, selon un communiqué du ministère de la Défense cité par l'agence APS.

"L'opération a été couronnée par la mise en échec de cette tentative d'infiltration" indique le ministère dans son communiqué, précisant que trois "terroristes" ont été tués, deux autres blessés, et cinq fusils automatiques de type kalachnikov ainsi que leur véhicule ont été saisis.

La "bande terroriste" a tenté de s'introduire, à bord d'un véhicule 4x4, en territoire algérien à partir de la frontière sud-est, selon la même source, qui n'a pas précisé en provenance de quel pays.

Avec cette nouvelle opération, l'armée algérienne "réitère l'engagement et la détermination de ses unités à garantir la sécurisation de nos frontières et à empêcher toute tentative d'atteinte à l'intégrité du territoire national", assure le ministère cité par APS.

Samedi, la Libye, l'Algérie et la Tunisie ont annoncé à Ghadamès (Libye) avoir décidé de créer des points de contrôle communs et de coordonner les patrouilles aux frontières pour assurer la sécurité et lutter contre le trafic d'armes et le crime organisé.

Le Premier ministre algérien Abdelmalek Sellal avait rappelé que "la position de l'Algérie est connue concernant la situation au Sahel. Nous avons soutenu au maximum le dialogue et continuerons à le faire mais en cas d'atteinte à la sécurité, nous sommes appelés à être fermes".

amb/cnp

PLUS:afp