NOUVELLES

É.-U.: un présumé terroriste aurait clairement indiqué ses intentions

14/01/2013 09:44 EST | Actualisé 16/03/2013 05:12 EDT

PORTLAND, États-Unis - Un homme suspecté de terrorisme n'aurait attendu que 12 minutes pour dire à un homme, qu'il pensait être un recruteur pour al-Qaïda, qu'il voulait faire sauter une bombe aux États-Unis.

Ce faux recruteur était un agent sous couverture du FBI qui prenait part à sa première rencontre avec Mohamed Mohamud, âgé de 21 ans.

Cet agent a témoigné lundi, dans le cadre de la quatrième journée du procès de Mohamud pour terrorisme, du fait que l'accusé n'avait pas perdu de temps à annoncer ses intentions.

Selon l'agent, la rencontre n'a pas été enregistrée en raison de la défaillance de la pile de l'enregistreuse.

L'agent a témoigné sous le pseudonyme «Youssef» devant une salle d'audience sans public ni journalistes, qui pouvaient observer la scène via un réseau en circuit fermé qui ne montrait pas le visage de l'agent du FBI.

Mohamud est accusé d'avoir tenté de faire sauter un engin explosif lors de la cérémonie d'illumination de l'arbre de Noël de Portland, en Oregon, en novembre 2010.

PLUS:pc