NOUVELLES

USA : une loi anti-fusils d'assaut ne passera pas, selon le lobby des armes

13/01/2013 11:36 EST | Actualisé 15/03/2013 05:12 EDT

Le président du puissant lobby américain pro-armes à feu, la National Rifle Association (NRA), a estimé dimanche qu'une proposition de loi visant à interdire les fusils d'assaut ne passerait pas, par manque de soutien de nombreux élus au Congrès.

David Keene, président de la NRA, a indiqué sur CNN que son organisation avait suffisamment de soutiens au Congrès pour repousser une proposition de loi proposée après la tragédie de Newtown (Connecticut, nord-est) qui a fait 26 morts dont 20 enfants.

"Je pense qu'il est probable qu'ils (l'administration Obama) ne pourront pas faire passer cette loi dans ce Congrès", a-t-il affirmé.

M. Keene a indiqué également estimer qu'une interdiction de ventes des chargeurs à grande capacité "ne passerait pas non plus".

Le vice-président américain Joe Biden doit remettre au président Barack Obama ses propositions sur la législation sur les armes à feu après avoir rencontré la semaine dernière des membres d'associations de chasseurs et de tir sportif, de la NRA ou d'associations de victimes.

Il avait laissé entendre qu'il pourrait proposer une restriction sur les chargeurs de grande capacité et des contrôles d'identité plus stricts pour les acheteurs d'armes à feu.

M. Obama avait annoncé soutenir une proposition de loi d'une sénatrice démocrate visant à bannir la vente, le transfert, la fabrication et l'importation d'une centaine de modèles d'armes d'assaut.

A l'issue de sa rencontre avec M. Biden, la NRA avait fait part de son mécontentement, estimant que la réunion s'était concentrée sur un programme "visant à attaquer le Deuxième amendement" de la Constitution américaine, qui garantit le droit de porter des armes.

adm/ff/rap

PLUS:afp