POLITIQUE

Mulcair souhaite que Theresa Spence recommence à s'alimenter normalement

13/01/2013 02:18 EST | Actualisé 15/03/2013 05:12 EDT
CP

OTTAWA - Le chef du NPD, Thomas Mulcair, a demandé à la grand chef d'Attawapsikat, Theresa Spence, de recommencer à s'alimenter normalement.

M. Mulcair a déclaré, au cours de l'émission Question Period, diffusée dimanche sur les ondes du réseau CTV, qu'il était toujours préoccupé lorsqu'une personne semble prête à sacrifier sa vie pour une cause.

Selon lui, Mme Spence devrait cesser sa diète liquide puisque le premier ministre Stephen Harper a rencontré des chefs autochtones, la semaine dernière.

«Je demande sincèrement à la chef Spence de réaliser qu'il y a eu un pas dans la bonne direction, pour tenter de voir si nous pouvons maintenir la pression sur le gouvernement pour aller de l'avant, a-t-il dit. Nous avons eu une année où rien n'a été fait après une rencontre très formelle. Mais le gouvernement semble finalement bouger, et je crois que la meilleure chose à faire serait de reculer [sur la question de la diète liquide].»

Mme Spence s'est engagée à continuer le combat tant et aussi longtemps que les chefs autochtones n'auront pas rencontré en même temps et dans la même pièce M. Harper et le gouverneur général David Johnston.

La chef d'Attawapsikat ne se nourrit que de bouillon de poisson et de thé depuis le 11 décembre.

Après un week-end plutôt calme, le mouvement Idle-No-More compte se regrouper en organisant plusieurs manifestations au cours de la semaine prochine.

Des manifestants ont bloqué la principale voie de chemin de fer entre Toronto et Montréal à deux reprises au cours des dernières semaines, mais les transporteurs ferroviaires nationaux n'ont pas voulu donner beaucoup de détails sur leurs plans pour d'autres manifestations.

Via Rail dit être prête pour d'autres barrages ferroviaires, tandis que le Canadien Pacifique soutient surveiller la situation. Le Canadien national n'était pas disponible pour commenter.

INOLTRE SU HUFFPOST

Les Premières nations manifestent à Ottawa