NOUVELLES

Il pourrait y avoir plusieurs changements du côté des Packers de Green Bay

13/01/2013 06:39 EST | Actualisé 15/03/2013 05:12 EDT

GREEN BAY, États-Unis - Encore déçus de leur élimination aux mains des 49ers de San Francisco, les Packers de Green Bay savent que l'équipe pourrait subir de nombreux changements au cours de la saison morte — dont certains changements majeurs. Les receveurs Greg Jennings et Donald Driver, deux membres importants de l'équipe quand elle a remporté le Super Bowl il y a deux ans, sont pratiquement partis et Charles Woodson a peut-être disputé son dernier match dans l'uniforme des Packers.

«Vous savez que les Packers vont faire ce qui est le plus important pour les Packers. Et ça ne va pas changer si vous portez le no 4, le no 80, le no 85 ou le no 77», a dit Jennings dimanche en faisant référence à Brett Favre, Driver, Cullen Jenkins et lui-même. «Et en tant que l'autre homme d'affaires à l'autre bout de la table, je dois faire ce qui est le mieux pour ma famille.»

Jennings a connu sa saison la moins productive au niveau des attrapés (36), des verges par attrapé (10,2) et des verges de gains (366) puisqu'il a raté la moitié de la saison en raison d'une déchirure musculaire à l'aine. Il est toutefois toujours la cible préférée d'Aaron Rodgers et a connu une bonne rencontre samedi. Il a été le meilleur chez les Packers avec six attrapés et un touché dans la défaite de 45-31 des Packers face aux 49ers en demi-finales de l'Américaine.

Driver pourrait aussi être laissé de côté au cours de la saison morte. Il est âgé de 38 ans et a joué un rôle moindre dans l'offensive de l'équipe cette saison. Il a déclaré qu'il aimerait jouer jusqu'à l'âge de 40 ans, mais a indiqué qu'il prévoyait discuter de son avenir avec sa femme et ses enfants avant de prendre une décision.

«Si c'était mon dernier match, alors c'était un honneur d'avoir revêti cet uniforme une fois de plus», a déclaré Driver, qui a été utilisé sur les unités spéciales samedi. «J'ai porté cet uniforme pendant longtemps et c'est toujours spécial de porter le vert et or.»

Cependant, les Packers comptent sur un des groupes de receveurs avec le plus de profondeur dans la NFL et l'émergence de James Jones et Randall Cobb ont rendu Driver et Jennings — qui sera joueur autonome sans compensation — sacrifiables.

Woodson, le secondeur A.J. Hawk et l'ailier rapproché Jermichael Finley ont tous sous contrats en vue de la prochaine campagne. Ils doivent aussi tous recevoir une augmentation de salaire et la direction des Packers devra faire des choix difficiles si elle veut accorder des contrats à long terme à Jones, Clay Matthew et B.J. Raji. Ces trois joueurs, considérés par plusieurs comme le noyau de l'équipe, pourraient tous devenir joueurs autonomes à la fin de la prochaine saison.

Les Packers ont mal paru face au quart Colin Kaepernick et aux 49ers et Hawk a connu une journée particulièrement difficile.

De son côté, Finley a établi des records d'équipe pour un ailier rapproché, mais il est d'humeur changeante et le directeur général Ted Thompson pourrait préférer investir ailleurs.

Peu importe les changements effectués, les Packers devront trouver le moyen de se rendre plus loin en éliminatoires l'an prochain. C'était la deuxième année de suite qu'ils subissaient l'élimination en demi-finales d'associations et dans les deux cas, la rencontre ne s'est pas terminé avec un pointage serré.

«Nous n'avons pas terminé le travail. En bout de ligne, nous n'avons pas terminé le travail, a déclaré Jones. Nous avions une occasion d'accomplir de grandes choses et de retourner au Super Bowl. Mais nous n'avons pas connu une bonne fin de saison. Nous devrons repartir à zéro.»

PLUS:pc