La dépression reliée à la consommation de boissons gazeuses

Publication: Mis à jour:
SODAS
Boire quatre cannettes de sodas par jour augmenterait de 30% le risque de devenir dépressif. | AFP

Votre humeur est maussade? Vous n'en finissez plus de broyer du noir ? Vous feriez peut-être bien de vous intéresser de plus près à ce que vous buvez.

Une étude menée par une équipe de scientifiques du National Institutes of Health et présentée lors du 65e congrès annuel de l'American Academy of Neurology vient en effet de mettre en lumière une corrélation étonnante entre la consommation de sodas et la santé mentale.

En clair, la consommation de sodas et de jus de fruits augmenterait les risques de dépression de façon significative. Et si vous pensez pouvoir vous réfugier dans les formules allégées, détrompez-vous. Celles-ci seraient bien pires.

30% de plus de risque de devenir dépressif

Pour parvenir à de telles conclusions, les chercheurs ont suivi pendant près de dix ans plus de 263,000 adultes âgés de 50 à 71 ans. Au terme de l'étude, entamée en 1995-1996, plus de 11.000 d'entre eux présentaient un état dépressif. Les chercheurs ont alors passé au peigne fin les habitudes alimentaires de leur vaste échantillon.

Ils ont ainsi pu remarquer que les personnes qui boivent au moins quatre verres ou canettes de soda par jour présentent un risque de dépression 30% plus élevé que celles qui n'en consomment pas.

Plus risqué encore, boire quatre cannettes de jus de fruit au quotidien ferait augmenter la probabilité de devenir dépressif de 38%. Une tendance encore plus prononcée avec les jus de fruit et soda allégés.

Du bienfait du café

À l'inverse, et contrairement aux idées reçues, les chercheurs ont également constaté que la consommation de quatre tasses de café par jour réduirait de 10% les risques de dépression.

"Notre recherche suggère que délaisser les boissons sucrées, diminuer leur consommation ou les remplacer par du café non sucré peut naturellement contribuer à réduire les risques de dépression", a ainsi affirmé l'un des chercheurs du National Institutes of Health, le Dccteur Honglei Chen.

"Mais nous devons encore faire des recherches plus approfondies pour confirmer ces résultats. En attendant, nous invitons les personnes souffrant de ce mal à poursuivre les traitements prescrits par leur médecin", a-t-il ajouté.

Des résultats préliminaires...

Mais qu'on se rassure, ces conclusions ne sont pas définitives. L'étude n'a pas encore été publiée, et validée par un comité de scientifiques renommés. Il faudra attendre le mois de mars, et les résultats doivent donc être considérés comme préliminaires.

Aussi l'interaction entre les boissons sucrées et la santé mentale ne peut pas encore être établie au delà du fait avéré que les sodas participent abondamment au développement du diabète et de l'obésité. Des problèmes de santé qui pèsent généralement de tout leur poids sur le moral des personnes concernées.

... Confirmés par des études antérieures

Reste que d'autres études ont déjà creusé ce sillon. Et abouti à des conclusions similaires. En 2011, Health.com faisait état d'une étude publiée dans les Archives of Internal Medicine qui révélait déjà une association entre la consommation de café décaféiné et la diminution du risque de dépression.

Un an plus tôt, une étude australienne suggérait également un lien entre une consommation quotidienne de sodas et une augmentation des risques de détresse psychologique et ... de dépression.

» En attendant la confirmation de ces conclusions, découvrez dans ce diaporama dix astuces contre la dépression hivernale.

Close
10 astuces pour éviter la dépression hivernale
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée
» Et de manière générale, n'y allez pas trop fort sur les sodas.
Close
Sodas : quels risques pour la santé ?
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

À lire aussi

» La dépression pourrait être liée à une allergie au stress
» Des trace d'alcool dans le Coca-Cola et le Pepsi
» Dépression : une prise de sang pour détecter la maladie
» Alimentation : la France se rapproche des États-Unis, faut-il en faire un fromage ?
» Obésité : face à l'épidémie du siècle, que la France se bouge !

Sur le web

La dépression est liée à la consommation de sodas - Le Matin

réduire la consommation de sodas des enfants permet de lutter ...

Un lien entre consommation de café et dépression | PsychoMédia

Ados : réduire leur consommation de soda avec e-sante.fr

La dépression est liée à la consommation de sodas

Boire des sodas peut vous rendre dépressif