McDonald's ajoute un sandwich "baguette-jambon-fromage" au menu de ses restaurants en France

Publication: Mis à jour:
MCDO JAMBONBEURRE
Le jambon-fromage de McDonald | McDonalds

Ronald Mcdonald veut concurrencer les boulangers! Dès mardi le 8 janvier, la chaîne américaine va commercialiser dans ses restaurants en France des sandwichs baguette-jambon-fromage.

Après le succès du "McBaguette", du "McCantal" ou du "Charolais", et avant le lancement d'un sandwich au camenbert, McDonald revisite le classique de la restauration rapide à la française. Un jambon-beurre composé d'une galette de pomme de terre et également proposé avec... du boeuf et du poulet. "La France est l'un des pays précurseurs dans l'adaptation aux goûts locaux", indique au Figaro Nawfal Trabelsi, senior vice president de McDonald's France et Europe du Sud.

Comment les bons vieux boulangers français prennent-ils la nouvelle? Plutôt bien, ma foi. "On ne peut que se féliciter qu'une entreprise de restauration américaine récupère un modèle français", estime au HuffPost la Fédération des Entreprises de Boulangerie et Pâtisserie Françaises, qui rappelle que Starbuck, le spécialiste du café aux Etats-Unis, a récemment acheté La Boulange, une chaîne créée par un expatrié français dans la région de San Francisco.

"Attention toutefois, il ne faut pas que McDo casse les prix" au détriment des petits artisans, note la Fédération. À 4,5 euros, avec une boisson, mais sans frites, "McDo" est légèrement en-dessous des prix pratiqués par les boulangeries artisanales et pratique là l'offre la moins chère de sa gamme. "Après avoir communiqué l'an passé sur sa gamme de sandwichs à moins de deux euros, l'enseigne accélère en 2013 avec le menu casse-croûte" et "adapte son offre", écrit Le Figaro.

Même "fierté" du côté de la Confédération Nationale de la Boulangerie-Pâtisserie Française. "C'est une bonne chose que les 'vrais valeurs' françaises arrivent dans ces restaurants". Mais pas d'inquiétude pour les artisans qu'elle représente, il ne tient qu'aux boulangers "de se positionner intelligemment" face au géant américain.

Trente-trois ans après son arrivée sur le territoire français, le leader mondial de la restauration rapide -dont la France est le deuxième marché derrière les États-Unis note le quotidien- devrait ouvrir 44 nouveaux points de vente en 2013.

Quand Mc Donald's s'adapte aux goûts de ses clients
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée
CONTENU DE MARQUE