La hausse du prix des maisons devrait ralentir en 2013

Publication: Mis à jour:
HOUSING CANADA FORECAST
CP

Le prix des propriétés devrait encore augmenter en 2013 au pays, mais de manière moins prononcée que l'an dernier, selon les prévisions du courtier immobilier Royal LePage.

Un rapport dévoilé mardi prédit un nombre moins élevé de ventes de maisons au cours du premier semestre de 2013, ce qui devrait ralentir la hausse du prix des maisons.

D'ici la fin de 2013, Royal LePage s'attend à ce que les prix moyens nationaux se majorent de 1 % comparativement à ceux de 2012.

L'entreprise torontoise a précisé qu'un déclin des ventes unitaires et une stabilisation des prix dans les marchés urbains de Vancouver et Toronto auront pour effet de réduire considérablement les moyennes nationales.

Elle prévient également que certains marchés immobiliers, comme ceux de l'Alberta et de la Saskatchewan, s'apprêtent à prendre une expansion substantielle en 2013.

Le prix moyen des propriétés au Canada s'est apprécié de 2 à 4 % au quatrième trimestre de 2012, selon l'étude.

Encore des hausses de prix à Montréal

Royal LePage prévoit qu'à la fin de 2013, le prix moyen des habitations à Montréal sera 3,8 % plus élevé qu'il ne l'était en 2012.

Le prix moyen des maisons dans la métropole québécoise a enregistré une hausse au quatrième trimestre de 2012 comparativement à l'an dernier, alors que la vente d'unités à prix plus élevé sur le marché actif des acheteurs de deuxième ou troisième maison a influencé les prix moyens à la hausse et tandis que les acheteurs d'une première maison se sont ajustés aux nouvelles règles hypothécaires.

Avec La Presse Canadienne

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Close
L'économie canadienne en terrain miné
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction