Santelog.com rapporte que des chercheurs des NIH (National Institutes of Health) affirment avoir réussi à inverser le processus de la maladie d’Alzheimer chez des souris, pavant ainsi la voie à de nouvelles possibilités de traitement.

C’est toute une nouvelle que cette percée, alors que la maladie d’Alzheimer fait encore et toujours des ravages partout sur la planète.

Les chercheurs auraient utilisé une molécule du nom de TFP5 pour bloquer le signal cérébral qui poserait problème dans les cas de cette maladie, ce qui aurait eu pour effet d’inverser les symptômes communs et de rétablir la mémoire.

Le tout est d’autant plus incroyable que les spécialistes parlent maintenant d’essais cliniques à court terme, c’est-à-dire des tests sur des patients humains.

On ne rapporte pas, ou très peu, d’effets secondaires sur les sujets rongeurs, et on souhaite bien entendu que le modèle soit identique sur l’être humain.

Il s’agit d’un espoir majeur pour toute la population, mais surtout pour les gens qui souffrent de cette terrible maladie et ceux qui les entourent.

On attend maintenant avec impatience la suite des choses.

Loading Slideshow...
  • Du brocoli pour prévenir le cancer

    Comme tous les autres crucifères (de la famille des choux), ce légume est bourré d'antioxydants. Mais attention: préférez-le cru ou très peu cuit à la vapeur.

  • Des céréales complètes pour la santé cardiovasculaire

    Les grains entiers renferment non seulement plein d'antioxydants et de vitamines, mais aussi des fibres pour lutter contre le diabète en régulant le taux de sucre dans le sang, ainsi que pour baisser le cholestérol.

  • Des petits fruits pour le cerveau, les os et les muscles

    Les petits fruits ont une excellente réputation. Gorgés d'antioxydants, il aident à protéger contre les radicaux libres.

  • Du chocolat noir contre l'inflammation

    Bourré de flavonoïdes, le chocolat noir aiderait à réduire l'inflammation moléculaire qui <a href="http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S1568163708000299" target="_hplink">serait responsable du vieillissement des cellules</a>.

  • Des tomates pour prévenir le cancer

    Sources de lycopène, les tomates aident à prévenir certains types de cancer, comme celui de la prostate, des poumons et de l'estomac.

  • Des betteraves contre l'inflammation

    Les betteraves sont riches en bétaïne, qui aide à réduire l'inflammation, selon une étude faite dans le <a href="http://www.ajcn.org/content/87/2/424.abstract?ijkey=d2ecf26eb2a0aafc362d9252e5e8053315d86059&keytype2=tf_ipsecsha" target="_hplink">American Journal of Clinical Nutrition</a>.

  • Des noix pour réduire le cholestérol

    Les noix de grenoble sont une excellente source d'acide alpha-linolénique, qui est une sorte d'oméga-3 bienfaiteur.