Huffpost Canada Quebec qc

Bill Daly affirme qu'une saison de 48 matchs semble de «plus en plus» probable

Publication: Mis à jour:
NHL LOCKOUT OFFER
AP

NEW YORK, États-Unis - Les amateurs de hockey devront faire preuve de patience encore un peu.

L'échéancier pour le début de la saison écourtée de la LNH demeurait nébuleux, lundi, une journée après que la ligue et l'Association des joueurs eurent conclu une entente de principe mettant fin au lock-out.

Le commissaire adjoint a déclaré à La Presse Canadienne, lundi, que l'espoir de disputer un calendrier de 50 matchs s'était déjà évanoui alors que les deux parties continuent de finaliser la rédaction du protocole d'entente qui fera l'objet d'un vote auprès des joueurs et des propriétaires plus tard cette semaine.

En bout de ligne, la ligue devrait s'en tenir à une saison de 48 matchs qui commencera le 19 janvier, à la condition qu'aucun obstacle important ne se dresse d'ici là. Daly a noté que cela dépendra du calendrier de ratification qu'adoptera l'AJLNH, tout en soulignant qu'une saison de 48 matchs semble la seule option viable.

Bien qu'on n'anticipe pas que l'entente soit en danger, il est clair que les deux parties auront besoin de temps pour tout mettre sur papier. Lundi soir, ils n'étaient toujours pas parvenus à compléter un protocole d'entente qui dépassera probablement les 200 pages une fois terminé.

Il faudra que cela se fasse avant la réunion du bureau des gouverneurs de la ligue, prévue mercredi en vue de la tenue d'un vote de ratification. Le syndicat s'attendait à ce que le scrutin auprès de ses 740 joueurs se déroule jusqu'au week-end avant d'être complété. Bien qu'elle n'ait pas encore prévu de moment pour tenir un vote électronique, l'AJLNH envisageait un scrutin qui se terminerait quelque temps samedi.

Les deux parties ont besoin de l'accord d'une majorité de chaque côté pour que soit adoptée l'entente de principe conclue tôt dimanche matin.

Un calendrier de 50 matchs aurait été préférable pour les deux parties, mais la ligue a jugé qu'il fallait commencer la saison au plus tard la semaine prochaine pour éviter que la finale de la Coupe Stanley ne dure jusqu'en juillet.

«Évidemment, la ligue dira que si les joueurs se dépêchent, nous pourrons disputer plus de matchs, mais il faut tenir compte de la réalité, a déclaré l'attaquant des Kings de Los Angeles Kevin Westgarth à l'Associated Press, lundi. Mais la première étape appartient aux gens qui sont bons avec les mots, afin qu'ils mettent sur papier les choses sur lesquelles les deux parties se sont entendues.

«Ensuite, nous devons permettre aux gars — qui se trouvent un peu partout dans le monde — de comprendre l'entente avant que le scrutin puisse commencer.»

L'annonce d'une entente de principe a amené un bon nombre de joueurs à précipiter leur retour en Amérique du Nord. Plus de 200 joueurs de la LNH en lock-out se sont joints à des clubs européens au cours des derniers mois et plusieurs y sont restés jusqu'à la fin de l'arrêt de travail.

La LNH a disputé un calendrier de 48 matchs après le lock-out en 1994-95 et cela a permis de disputer un calendrier équilibré à l'intérieur de chaque conférence. Il y avait alors 26 équipes dans la ligue.

Ce sera un peu plus compliqué cette fois. La LNH prévoit que les équipes disputeront trois matchs contre les 10 équipes de la même association, mais ne faisant pas partie de sa propre section. Ils disputeront donc un calendrier déséquilibré contre leurs rivaux de section, avec cinq matchs contre deux équipes et quatre rencontres contre les deux autres, selon une source.

Steve Hatze Petros, le vice-président de la LNH responsable du calendrier, a été occupé à jouer avec différents scénarios durant le lock-out, mais on dit qu'il a à toutes fins utiles complété celui qui sera vraisemblablement utilisé cette saison. On ne s'attendait toutefois pas à ce qu'il soit publié avant le vote de ratification des propriétaires.

Dimanche, la ligue a fait circuler une note de service demandant aux clubs d'être prêts à jouer d'ici le 19 janvier. C'est là une date qui est ciblée depuis longtemps.

Cette saison écourtée entraînera de nombreux changements au calendrier de la LNH. La ligue a proposé le 5 avril comme date limite des transferts et le 5 juillet pour l'ouverture du marché des joueurs autonomes, mais les deux parties doivent encore s'entendre sur ces questions.

Le repêchage initialement prévu le 28 et 29 juin au Prudential Centre à Newark, au New Jersey, pourrait également être repoussé.

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Entente de principe dans la LNH: Vos réactions
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction

Sur le web

LNH: vers une saison de 48 matchs

LNH: la saison est sauvée

LNH: le défi d'une saison écourtée

Le Canadien après le conflit de 1995