30 vies: un vent de fraîcheur nommé Maxim Bouchard

Publication: Mis à jour:
Karine Vanasse.
Karine Vanasse.

Avec ses mignons cheveux courts, sa bouille d’éternelle gamine et son optimisme à toute épreuve, Maxim Bouchard (Karine Vanasse), la nouvelle enseignante-vedette de 30 vies, apportera certainement une bouffée d’air frais à l’école du Vieux-Havre. Les journalistes ont fait la connaissance du pétillant petit bout de femme jeudi matin, lors du visionnement de presse des quatre premiers épisodes de cette nouvelle mouture du téléroman signé Fabienne Larouche. Les téléspectateurs, eux, rencontreront Maxim le 7 janvier, soit lundi prochain.

Lorsque le rideau se lève sur l’univers de la jeune professeure de biologie, celle-ci s’entraîne sans relâche en vue d’un triathlon qu’elle compte bien remporter. À 5 heures du matin, la dynamo de 28 ans parcourt déjà la ville de Montréal en joggant et se donne corps et âme sur la bicyclette stationnaire du gym. Si son ardeur à l’effort est belle à voir, elle a toutefois l’heur d’inquiéter ses proches, qui craignent que son apparente détermination ne cache quelque autre blessure et ne serve que d’échappatoire.

C’est que, pendant le congé de Noël, Maxim a rompu avec son copain, un dénommé Martin, « que le public ne connaîtra pas », a précisé Fabienne Larouche. Ce changement de cap a forcé notre héroïne à retourner vivre chez ses parents et à réorganiser toute sa vie, ce qui, bizarrement, ne semble pas troubler outre mesure la nouvelle célibataire. Mais ses proches ne sont pas dupes devant son silence. Tenant son clan tissé serré, son papa-poule, Renaud (Germain Houde), exprimera à plusieurs reprises ses inquiétudes à son épouse, Anne (Linda Sorgini), à propos de sa fille, et aussi de son fils, Patrick (Frédéric Lemay), un oiseau de nuit de 25 ans dont les activités intriguent grandement son paternel. Les collègues de Maxim, Patricia (Madeleine Péloquin), et Éric (Patrick Drolet), se posent aussi bien des questions devant le mutisme de leur amie. Et, en effet, l’entourage de la belle a peut-être raison de se tracasser; reste à voir si les soucis de cette dernière relèvent bien de ses déboires amoureux, et non d’un problème plus sérieux…

Car, comme les autres protagonistes principaux de 30 vies avant elle, Maxim Bouchard devra elle aussi affronter un démon, un écueil. Dans son cas, la tuile s’abattra sur elle à la fin du premier épisode et lui causera énormément de stress tout au long de la saison. Sans dire de quoi il s’agit, on peut supposer que cette épreuve l’anéantira et l’amènera à s’effondrer … ou, au contraire, la poussera à se dépasser encore davantage. Considérant le tempérament enjoué de la demoiselle, gageons qu’elle misera sur la seconde option. Mais cet obstacle l’incitera néanmoins à mentir aux siens et entraînera son lot de conséquences.

Le texte se poursuit ci-dessous

Close
Quelques acteurs de la saison hiver 2013
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Jeunes acteurs prometteurs

En classe, Maxim Bouchard aura aussi de gros défis à relever. La première cloche de janvier sitôt retentie, l’attention de la pédagogue se portera sur le jeune Xavier Nadeau-Landry (Julien Adam), un adolescent de 16 ans arrogant et imbu de lui-même, qui prend plaisir à contredire ses camarades et ses professeurs pour des peccadilles. Bien vite, Maxim découvrira que la source du comportement de Xavier se situe dans son noyau familial. Coincé entre un père contrôlant (Patrick Labbé) et une mère désinvolte (Sophie Prégent), sorte de femme-enfant irresponsable, qui se disputent sa garde, le garçon tentera par tous les moyens de signaler son désarroi… quitte à se faire quelques ennemis au passage.

Étalée sur deux semaines, l’histoire de Xavier cèdera ensuite sa place à celle d’une étudiante anorexique. Aux dires du réalisateur, François Bouvier, les acteurs qui prêtent leurs traits aux élèves de 30 vies, cet hiver, sont particulièrement talentueux. On compte notamment, parmi eux, Claudia Bouvette, qui s’est fait connaître par sa participation à Mixmania 2, et Thomas Derasp-Verge, fils de Tammy Verge et membre de la distribution du film Pee Wee 3D. Julien Adam, lui, avait joué dans Providence et tenu une chronique au magazine jeunesse Fan Club, à VRAK TV, avant d’endosser les habits de Xavier.

Les habitués de la quotidienne retrouveront par ailleurs le corps professoral auquel ils se sont attachés avec les années. Ariane (Nathalie Mallette), Richard Sanscartier (Dan Bigras), Paradis (Jean-Michel Anctil) et les directeurs Raphaël Chénier-Leduc (Benoît McGinnis) et Stéphane Boudrias (Louis Champagne) continueront d’évoluer dans les couloirs du Vieux-Havre. Se joindront à eux les travailleurs sociaux Éric Pothier (Michel Charrette), qui avait été impliqué dans une intrigue passée, et Stéphane Cormier (Yvan Benoit), qui les assisteront dans leurs échanges avec les écoliers en difficulté.

30 vies est présentée du lundi au jeudi, à 19h, sur les ondes de Radio-Canada. Pour ce nouveau tour de piste, le générique de l’émission, qui bénéficie d’un budget de 108 000$ la demi-heure, a été complètement revampé. Assurée de voir son « bébé » revenir à l’antenne l’automne prochain, Fabienne Larouche a affirmé avoir déjà en tête l’identité de la personne qui incarnera son prochain professeur, mais a évidemment refusé d’en dire plus long, souhaitant créer l’effet de surprise un peu plus tard cette année.