La cause de Sonia Blanchette, accusée d'avoir tué ses trois enfants il y a un mois, figure au rôle judiciaire du Palais de justice de Drummondville, ce vendredi.

Cette étape s'inscrit dans l'évaluation de son aptitude à comparaître ou non. Lors de sa première présence en cour, peu après les faits, la procureure de la Couronne, Marie-Ève Patry, a expliqué que le médecin avait demandé une prolongation de l'évaluation de Mme Blanchette.

L'accusée de 33 ans n'a donc pu enregistrer de plaidoyer car il n'y a pas encore eu de détermination sur son aptitude à comparaître.

Les enfants de Sonia Blanchette, Lorélie, Loïc et Anaïs, respectivement âgés de 5, 4 et 2 ans, ont été trouvés morts dans son logement de Drummondville, le 2 décembre. Les funérailles des enfants ont été célébrées le samedi suivant à Acton Vale.

Sonia Blanchette fait face à trois accusations de meurtre prémédité.