Russie: Brigitte Bardot menace aussi de s'exiler... pour sauver les éléphants Baby et Népal

Publication: Mis à jour:
000
Brigitte Bardot a elle aussi menacé de s'exiler en Russie, mais pour d'autres raisons. | afp

DEPARDIEU - L'exil en Russie a décidément la cote chez les peoples français. Après Gérard Depardieu, qui vient de se voir octroyer un passeport de nationalité russe, c'est Brigitte Bardot qui menace à son tour de rejoindre le pays de Vladimir Poutine.

Seulement cette fois, point de raisons fiscales. L'héroïne du Mépris (1963) a annoncé dans un communiqué que si les deux éléphantes Baby et Népal sont tués, elle demandera à son tour la nationalité russe, pour "fuir ce pays (la France, ndlr) qui n'est plus qu'un cimetière pour animaux."

bardot

Les deux pachydermes sont soupçonnés d'être porteurs de la souche humaine du bacille de la tuberculose et considérés comme contagieux. Gilbert Edelstein, PDG du cirque Pinder et propriétaire des deux bêtes confiés au zoo de Lyon, compte encore obtenir la suspension de l'arrêté préfectoral ordonnant leur abattage.

Baby et Népal suscitent l'attention de plusieurs personnalités médiatiques. En plus de Brigitte Bardot, Stéphanie de Monaco, Alain Delon et Laurence Parisot, présidente du Medef, ont pris fait et cause pour les deux éléphants.

Bardot est excédée

Cette situation a en tout cas le don d'agacer au plus haut point Brigitte Bardot. Dans une interview à paraître samedi dans Nice-Matin, elle dit en avoir "plein le c...":

"Je suis sérieuse. J'en ai plein le c... Ras-le-bol! Je ne supporte plus ce pays. Depuis Sarkozy et ses promesses non tenues, personne ne répond à mes requêtes. Cela me met dans une douleur et une rage folle de voir cette impuissance. Je ne demande rien d'extraordinaire: une RE-PON-SE pour sauver ces animaux!".

Et pourquoi choisir la Russie pour ce possible exil? Car elle trouve "beaucoup d'humanité" à Vladimir Poutine. "A chaque fois que je lui demande quelque chose, en principe, il me l'accorde", explique-t-elle.

Le ton de l'humour au gouvernement

"Elle pourra demander Gérard Depardieu en mariage, ce sera formidable!", a lancé le ministre de l'Economie solidaire Benoît Hamon, un brin moqueur, en réaction à cette histoire.

Pour sa part, Michèle Delaunay, ministre en charge des Personnes âgées, a déclaré: "J'ai une longue liste de personnes que je voudrais voir en Russie", ajoutant aussitôt: "je ne la (Brigitte Bardot, ndlr) connais pas personnellement. Non, je ne l'avais pas mise en haut de la liste". Et d'ironiser: cette liste, "je ne la confierai que par l'intermédiaire d'un avocat. Mais j'ai du monde".

Sur Twitter, après la déclaration de Bardot, de nombreux internautes ont eux aussi ironisé sur toutes ces demandes de nationalité russe.

» Le HuffPost vous propose une sélection des meilleurs tweets :

Nationalité russe: Twitter se moque de Depardieu et Bardot
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

À LIRE AUSSI :

» Poutine signe un décret accordant la citoyenneté russe à Depardieu

» Le billet de Jean-François Kahn

» Le billet de Guy Birenbaum

» Il rend son passeport

» Les pires tirades de Depardieu (dans la vraie vie)

» Découvez les personnalités qui soutiennent ou critiquent l'exil de Gérard Depardieu :

Gérard Depardieu en Belgique, ils ont réagi
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Sur le web

Roger Vadim - Wikipédia

AFFAIRE DEPARDIEU • Bienvenue en Russie, Gérard Renévitch ...

La lettre ouverte de Depardieu aux Russes... Et à la France - L'Express

Brigitte Bardot - AlloCiné