POLITIQUE

Oliver Stone est certain que l'héritier de Chavez "fera ce qu'il faut"

04/01/2013 03:19 EST | Actualisé 06/03/2013 05:12 EST
Getty Images
NEW YORK, NY - OCTOBER 04: Director Oliver Stone attends the Norman Mailer Center 4th Annual Benefit Gala on October 4, 2012 in New York City. (Photo by Andy Kropa/Getty Images for Norman Mailer Center)

Le cinéaste américain Oliver Stone, auteur en 2009 d'un documentaire sur la gauche en Amérique latine, a affirmé vendredi que le vice-président vénézuélien, Nicolas Maduro, ferait "ce qu'il faut" pour le pays en cas de disparition du président Hugo Chavez, gravement malade.

"J'ai toute confiance en M. Maduro et son gouvernement et je pense qu'ils continueront (la politique de M. Chavez), qu'il feront ce qu'il faut", a déclaré le cinéaste à la chaîne CNN, alors que le président vénézuélien est hospitalisé depuis plus de trois semaines à Cuba pour un cancer.

"S'il faut convoquer une autre élection, je suis à peu près sûr que son parti, les gens de Maduro (dauphin désigné de M. Chavez), vont gagner", ajoute le réalisateur du documentaire "South of the border" (Au sud de la frontière), dans lequel apparaissait longuement Hugo Chavez.

Selon lui, M. Chavez est "une figure nationale. Il a changé le Venezuela pour toujours. Vous n'avez pas idée de l'état déplorable dans lequel était (le pays) avant lui", assure M. Stone.

"Les gens n'en pouvaient plus et il représentait l'espoir et le changement, tout ce que (le président américain Barack Obama) représentait pour notre pays en 2008", poursuit-il, considérant le président vénézuélien comme un pionnier dans les récents "changements sociaux et économiques" de pays latino-américains comme le Brésil, l'Argentine, l'Uruguay et la Bolivie.

Hugo Chavez a été hospitalisé pour la quatrième fois il y a plus de trois semaines à Cuba pour traiter un cancer dans la zone pelvienne détecté en juin 2011. Confortablement réélu à la présidence de la république en octobre dernier, il est censé prêter serment le 10 janvier, mais son retour au Venezuela avant cette date est des plus incertains.

INOLTRE SU HUFFPOST

Venezuela: Aux urnes!