À Drummondville, Sonia Blanchette, accusée d'avoir tué ses trois enfants, est jugée apte à comparaitre.

Elle était de retour devant le tribunal, vendredi, après quelques semaines d'évaluation psychiatrique.

L'accusée reviendra en cour le 28 mars. C'est alors qu'il sera décidé s'il y aura enquête préliminaire.

Vendredi, la juge a indiqué que le procès se tiendra devant juge et jury.

Les enfants de Sonia Blanchette, Lorélie, Loïc et Anaïs, respectivement âgés de 5, 4 et 2 ans, ont été trouvés morts dans le logement de leur mère, à Drummondville, le 2 décembre.

Sonia Blanchette fait face à trois chefs d'accusation de meurtre prémédité.

D'ici à sa prochaine comparution, le 28 mars, elle demeurera détenue.