La secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton, hospitalisée depuis dimanche pour traiter un caillot de sang au niveau de la tête, a quitté l'hôpital presbytérien de New York mercredi, a indiqué son conseiller Philippe Reines.

"La secrétaire d'Etat Hillary Clinton a quitté l'hôpital ce soir. L'équipe médicale qui l'a suivie lui a dit qu'elle faisait des progrès sur tous les points et ils sont confiants dans le fait qu'elle se rétablira complètement", a indiqué M. Reines dans un communiqué.

Tant Mme Clinton que sa famille "veulent saluer les docteurs et infirmières pour les excellents soins qu'elle a reçus", a-t-il ajouté.

Le département d'Etat n'a pas donné de précisions sur la date à laquelle la secrétaire d'Etat pourra reprendre le travail. Elle doit de toute façon passer la main à son successeur John Kerry d'ici quelques semaines.

La chaîne de télévision CNN avait diffusé dans l'après-midi des images de la secrétaire d'Etat, qui portait des lunettes noires, quittant l'hôpital accompagnée de son mari Bill et de sa fille Chelsea. Il s'agissait de la première apparition publique de Mme Clinton depuis le 7 décembre.

"Elle parle régulièrement au téléphone avec ses collaborateurs, elle est assez active au téléphone avec nous", avait déclaré plus tôt dans la journée la porte-parole du département d'Etat, Victoria Nuland.

Mme Clinton était traitée pour résorber un caillot de sang situé entre le cerveau et le crâne. Des anticoagulants lui ont été administrés pour dissoudre ce caillot.

Philippe Reines, avait d'abord annoncé le 9 décembre que Mme Clinton avait attrapé un "virus gastrique" l'obligeant à annuler une tournée en Afrique du Nord. Une semaine plus tard, le 15 décembre, le même conseiller et les médecins de Mme Clinton avaient révélé une "commotion cérébrale" après un "évanouissement" dû à une "forte déshydratation".

Enfin, dimanche, à l'occasion d'un examen de contrôle, un caillot de sang a été découvert dans une veine entre le cerveau et le crâne, derrière l'oreille droite.

jkb/bdx/jca