Les modes passent bien souvent aussi rapidement qu’un coup de vent. Dans le fabuleux monde de l’industrie alimentaire, certains courants sont plus tenaces que d’autres, mais il y a toujours de petits nouveaux qui ne manquent jamais à l’appel des nouvelles tendances.

Les super petits fruits

Camerise, argouse et amélanche, voici les petits fruits qui poussent maintenant très bien ici et qui risquent de faire couler beaucoup d’encre dans les prochaines années. Ces petites bombes d’antioxydants et de nutriments feront sans doute de l’ombre à nos bleuets, framboises et fraises nationaux.

Les options santé sur le pouce

De grâce, manger sur le pouce rime de moins en moins avec les options courantes de machine distributrices, telles que les croustilles, les barres de chocolat, les bonbons et les boissons gazeuses. Faites place aux choix sains qui se trimbalent tout aussi bien dans le sac à main, noix non salées, croustilles de chou vert frisé déshydraté, maïs soufflé nature, fruits séchés…

Les « naturels » reviennent au galop

De plus en plus omniprésents, les produits affichant clairement qu’ils sont « naturels » sont toujours dans le peloton de tête des tendances alimentaires. Une portion importante de la population s’intéresse aux aliments les moins transformés possible. D’où l’intérêt pour les aliments naturels. Ceci dit, puisque le terme n’est pas règlementé, il ne veut pas dire grand chose. Par exemple, un aliment sucré naturellement au sirop d'agave biologique et équitable n'est pas moins sucré que n'importe quel autre produit sucré à teneur égale.

Les « sans » tout

Sans gluten, sans produit laitier, sans œufs, sans soya, les mentions « sans » ne cessent de défiler sur les tablettes d’épicerie et bien souvent, plusieurs à la fois, sur le même produit. Bien que cela est pertinent pour les personnes qui doivent absolument éviter de consommer des œufs à cause d’une allergie alimentaire diagnostiquée, par exemple, il sera intéressant de voir certaines mentions « avec » apparaitre sur de plus en plus de produits.

Sans gaspillage

Les reportages et les articles à propos du gaspillage alimentaire se font de plus en plus nombreux. Et c’est tant mieux. Dans une société où près de la moitié des aliments produits se retrouvent aux oubliettes avant même de s’être rendus dans votre assiette, il est grand temps de s’intéresser au sujet et d’y remédier. Commencer par planifier vos repas de la semaine, de manière à acheter que ce dont vous avez besoin à l’épicerie, ou encore allez-y au jour, le jour. Tachez d’être moins capricieux à l’égard des fruits et légumes que vous achetez, qu’est-ce que cela peut bien faire si votre pomme n’est pas parfaite? Puis, n’hésitez pas à utiliser vos restes pour un autre repas, les pelures de légumes pour faire un bouillon et le pain un peu sec pour faire des croutons, un pouding au pain ou une fondue au fromage.

Quelques prédictions

Selon la Régie des marchés agricoles et alimentaires, 60% de la viande rouge consommée mondialement proviendrait de la chèvre. Alors qu’au Canada en 2009, la consommation annuelle de viande de chèvre ne représentait même pas de 1% de la viande totale consommée. Pourtant, son volume de production a augmenté de 140% entre 2005 et 2007. Une tendance de consommation à suivre dans un restaurant près de chez vous.

Côté légumes, les algues locales, comme la salicorne, seront sans doute de plus en plus accessibles dans les marchés publiques. Tant mieux ! Alors que les produits forestiers, comme les champignons chaga poussant sur les bouleaux et qui peuvent remplacer le café risquent aussi de voler la vedette de plusieurs assiettes.

Sur le plan des produits céréaliers, l’intérêt pour les céréales sans gluten ne s’essouffle pas. À découvrir : le kaniwa, le cousin du quinoa, l’amarante, une jolie plante qui pousse ici et le sorgho, bien connu dans la cuisine africaine.

Loading Slideshow...
  • Comment perdre du poids sans faire un régime

  • Parlez avec votre médecin généraliste

    Vérifiez avec votre médecin généraliste que vous pouvez commencer un régime sans risque pour votre santé.

  • Demandez des conseils à un expert

    Demander conseil à un entraîneur ou un nutritionniste peut vous aider à atteindre vos buts.

  • Établissez un plan

    Avoir un plan et un programme inscrit dans un agenda est primordial pour rester motivé(e). Vous n'aurez ainsi plus d'excuses.

  • Dormez suffisamment

    Dormir aide à perdre du poids. Le manque de sommeil et la fatigue est en effet lié à l'augmentation de l'appétit pour des aliments hautement énergétiques. Mais attention, trop de sommeil a le même effet pervers. Il faut quand même brûler des calories!

  • Relaxez

    L'hormone du stress, le cortisol, a pour effet d'augmenter l'envie de manger des cochonneries et de ralentir notre métabolisme. Alors, soufflez, respirez et relaxez.

  • Mesurez-vous

    N'ayez pas peur de vous mesurer avant même d'essayer de perdre du poids. Le simple fait de savoir combien vous mesurez vous aidera à vous concentrer sur votre taille et sur vos buts à atteindre.

  • Mangez le matin

    Manger au réveil est très important pour réveiller votre métabolisme et l'aider à se remettre à brûler des calories après une nuit au repos. Et consommer des protéines vous garantira d'évtier le creux de 11h.

  • Buvez de l'eau plus souvent

    Boire de l'eau, c'est la base. Mais en boire assez, c'est ce qui est important. La prochaine fois que vous aurez une petite faim, essayez de boire un grand verre d'eau à la place. Vous verrez, ça coupera votre faim.

  • Gardez un journal

    Les études montrent que le fait d'écrire ce que l'on mange dans un journal aide à mieux réaliser <em>ce que l'on avale</em>. Ça aide aussi à mieux identifier les récurrences, comme par exemple le chocolat avalé chaque jour à 16h, ou le soda quand vous vous ennuyez au travail... 

  • Impliquez vos amis

    Il est bien plus facile d'atteindre ses objectifs quand on se sent aidé et supporté par ses proches. N'hésitez donc pas à les impliquer dans vos plans, comme par exemple en leur demandant de vous aider à résister à la tentation ou de faire de l'exercice avec vous.