TORONTO - Les coéquipières de Christine Sinclair n'ont pas vraiment été surprises de la voir briller autant aux Jeux de Londres, mais le reste du monde a pu voir ce que peut faire leur capitaine.

Celle qui faisait partie de l'élite mondiale depuis plusieurs années y est devenue une héroïne du sport canadien.

Ses performances ont permis à la vedette du soccer d'être nommée la lauréate de 2012 du trophée Bobbie Rosenfeld, accordé à l'athlète féminine de l'année par La Presse Canadienne.

Sinclair a mené l'équipe nationale à une médaille de bronze lors des Jeux de Londres.

Sinclair, de Burnaby en C.-B., a signé un tour du chapeau dans un revers crève-coeur de 4-3 en temps ajouté en demi-finale, contre les Américaines. Lors du match qui a suivi, elle a aidé le Canada à battre la France 1-0 pour obtenir la troisième position.

La joueuse de 29 ans a établi un record olympique avec six buts dans le tournoi, en plus de récrire la marque nationale pour les buts dans une seule année, avec 23. Elle a aussi été la porte-drapeau pour la cérémonie de clôture des Jeux de Londres.

«Elle a toujours été l'une des meilleures au monde et ce qui est super, cette année, c'est que tous ont pu la voir sur la plus grande scène sportive, les Jeux olympiques, a dit Karina LeBlanc, gardienne avec l'équipe nationale. Les gens commencent à voir sa personnalité à la fois humble et comique. C'est une athlète phénoménale, et on voit dans sa façon de jouer à quel point c'est un honneur pour elle de représenter le pays.»

Sinclair a obtenu 269 points, incluant la majorité des votes de première place (84).

La trampoliniste Rosie MacLennan a fini lointaine deuxième au scrutin, mené auprès de commentateurs sportifs et de responsables des sections sportives de quotidiens.

MacLennan a obtenu la seule médaille d'or canadienne à Londres. La patineuse de vitesse longue piste Christine Nesbitt a terminé troisième.

MacLennan a recueilli 118 points devant Nesbitt (76), la joueuse de tennis Eugenie Bouchard (30) et la joueuse de hockey Caroline Ouellette (27).

«C'est un très grand honneur, a confié Sinclair, qui a ensuite dévié l'attention sur ses coéquipières, avec toute l'adresse qu'on lui connaît pour faire une passe. Je suis fière de notre équipe. Nous avions comme objectif d'aller chercher une médaille et nous l'avons fait. C'était remarquable aussi de voir comment le Canada s'est rallié à nous.»

La jeune femme a aussi louangé le travail de l'entraîneur John Herdman.

«Il nous a redonné confiance en nous après l'élimination en ronde préliminaire, au Mondial de 2011, il nous a enseigné de nouvelles choses et nous a redonné de l'enthousiasme, a dit Sinclair. Nous avons toutes cru en son système et son style.»

Sinclair se classe troisième de l'histoire avec 143 buts en carrière à l'international.

Au terme de la défaite controversée face aux Américaines, Sinclair a fait savoir son mécontentement envers les arbitres, rehaussant encore plus son capital de sympathie d'un océan à l'autre.

«Christine Sinclair est la meilleure joueuse de soccer au Canada, a dit Phil Andrews, du Guelph Mercury. Elle est une meneuse passionnée, une athlète des plus fiables quand ça compte et une grande inspiration pour les jeunes qui rêvent de l'imiter.»

Sinclair doit purger quatre matches de suspension en lien à ses propos à l'endroit des officiels, aux Jeux de Londres, mais elle va tout de même accompagner l'équipe en Chine pour le tournoi des Quatre Nations, le mois prochain.

«Elle ne pourra pas jouer mais elle veut y être pour ressentir l'atmosphère et soutenir ses coéquipières, a dit Herdman. Ça en dit beaucoup sur elle.»

Le cycliste Ryder Hesjedal, de Victoria, a remporté mercredi le trophée Lionel Conacher, remis à l'athlète masculin de l'année selon La Presse Canadienne.