Une victoire en lever de rideau du Championnat du monde junior semblait être une formalité tant pour le Canada que pour la Russie, mais une des deux équipes s'est mieux acquittée de sa tâche que l'autre.

Les hommes de Steve Spott n'ont eu aucun mal à percer la défense allemande et l'ont emporté 9-3, mercredi, à Oufa, dans le premier match des Canadiens au tour préliminaire.

Une poussée de cinq buts en deuxième période a permis aux médaillés de bronze en titre de s'imposer.

Sans surprise, Ryan Nugent-Hopkins a mené les efforts canadiens. Le premier choix au total du repêchage 2011 a inscrit un but et quatre passes pour cinq points. Ses compagnons de trio Jonathan Huberdeau (un but et deux passes) et Mark Scheifele (deux buts), deux autres joueurs qui seraient dans la LNH si le circuit n'était pas en lock-out, en ont profité pour gonfler leurs statistiques.

« C'est ce que tu souhaites quand tu crées un trio de ce genre, a mentionné Spott aux médias sur place. Ces trois joueurs ont les habiletés pour jouer dans la Ligue nationale. Ils ont vraiment bien joué aujourd'hui.»

Ryan Strome (un but et deux passes), Xavier Ouellet, Jonathan Drouin, Tyler Wotherspoon et Ty Rattie ont ajouté à la marque dans la victoire. Drouin a été inséré dans la formation au dernier instant. Sa présence était incertaine en raison d'un claquage subi à l'entraînement lundi.

La riposte est venue de Tobias Rieder, Nickolas Latta et Leonhard Pfoderl.

Le gardien du Canada Malcolm Subban a bloqué 25 des 28 tirs des Allemands. Son rival, Elmar Trautmann, a eu à composer avec 46 tirs.

Spott a indiqué que Subban serait son gardien partant pour l'ensemble du tournoi.

Le Canada dispute son prochain match vendredi, contre la Slovaquie.

Slovaquie 2 - Russie 3 (P)

Les Russes ont eu chaud. Dans l'autre match du groupe B, la Slovaquie leur a tenu tête, mais s'est finalement inclinée 3-2 en prolongation.

Albert Yarullin a marqué après 4 min 50 s de prolongation, pendant un avantage numérique, pour permettre à la Russie de sauver les meubles.

Pour les vainqueurs, le tout premier choix du dernier repêchage, Nail Yakupov, a obtenu une aide, tout comme l'attaquant des Remparts Mikhail Grigorenko.

Cette victoire en prolongation pourrait hanter les Russes à l'issue du tour préliminaire. Elle leur vaut en effet deux points, soit un de moins que pour une victoire en 60 minutes.