NOUVELLES

Japon: démission du cabinet pour laisser place au PM élu Shinzo Abe

25/12/2012 10:16 EST | Actualisé 24/02/2013 05:12 EST

TOKYO - La cabinet du premier ministre japonais sortant, Yoshihiko Noda, a démissionné mercredi pour ouvrir la voie à un vote parlementaire en vue de remettre le pouvoir à Shinzo Abe, un conservateur récemment élu dont les position nationalistes ont provoqué la colère des voisins du Japon dans le passé.

M. Noda a perdu le pouvoir après plus de trois ans à la tête du Parti démocrate du Japon, orienté à gauche. Il laissera la place au Parti libéral, plus conservateur et pro-affaires, qui a gouverné le Japon pendant de longues périodes après la Seconde Guerre mondiale, jusqu'à ce que les électeurs, agacés par les scandales et l'économie en difficulté, lui retirent le pouvoir en 2009.

En annonçant les démissions, le porte-parole en chef du gouvernement sortant a souligné que le prochain gouvernement ferait face à plusieurs défis. Il a dit espérer qu'il les traiterait de façon «appropriée».

M. Abe, qui a également été premier ministre en 2006-200, a remporté les élections parlementaires du 16 décembre.

PLUS:pc