Huffpost Canada Quebec qc

La tournée du père Noël suivie pas à pas par la défense aérienne américaine

Publication: Mis à jour:
SANTA TRACKER 2012
NORAD Tracks Santa

Le père Noël a entamé sa tournée autour du monde pour déposer les cadeaux au pied du sapin. Aux petites heures du matin, il avait été localisé au Missouri, selon le Commandement de la défense aérospatiale nord-américaine (Norad) qui utilise ses radars pour suivre sa trace.

Plus de cinq milliards de cadeaux avaient été déposés à cette heure-là, selon le Norad. La tournée du père Noël devrait se poursuivre jusqu'à mardi 09H00 GMT, le temps de faire le tour du monde et de s'arrêter dans chaque foyer.

Parti du pôle Nord, le traîneau du père Noël a d'abord été localisé dans les îles du Pacifique. Il devait ensuite parcourir l'Asie, le Moyen Orient, l'Europe, l'Afrique, l'Amérique du Nord et du Sud.

La défense aérienne américaine est le très sérieux commandement chargé de protéger les Etats-Unis et le Canada et de détecter une attaque aérienne ou le lancement de missiles nucléaires. Mais comme chaque année, ses puissants radars et satellites sont utilisés pour la bonne cause.

Allant à l'encontre du traditionnel secret entourant ses capacités, le Norad va même jusqu'à expliquer comment il peut savoir où le père Noël se trouve à chaque instant: "le nez rouge et brillant de Rudolph (un des rênes qui tire le traineau, ndlr) renvoit une signature infrarouge qui permet à nos satellites de le localiser".

La tradition a pour origine une erreur commise en 1955 par un journal local de Colorado Springs (Colorado, Ouest), où se trouve le quartier-général actuel du Norad.

Le quotidien avait publié l'annonce publicitaire d'un grand magasin qui donnait un numéro de téléphone pour joindre le Père Noël. Ce numéro s'était avéré être le numéro d'urgence du Commandement de la défense aérienne continentale (Conad), prédécesseur du Norad. Depuis ce jour-là, les militaires du Norad se sont trouvés une nouvelle mission.

Les spécialistes du renseignement se sont également interrogés sur la question de savoir comment le père Noël faisait pour s'arrêter dans chaque maison en seulement 24 heures. Ils en sont arrivés à la conclusion que le temps devait s'écouler plus lentement pour le père Noël.

"Sa tournée semble prendre 24 heures pour nous, mais pour le père Noël, elle pourrait durer des jours, des semaines voire des mois", ce qui lui permet de mener à bien sa mission si rapidement, explique le Norad.

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Close
Coca-Cola n'a pas inventé le Père Noël
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction