SYRIE - Des dizaines de civils ont été tués dimanche 23 décembre dans un bombardement aérien à proximité d'une file d'attente devant une boulangerie d'une localité rebelle du centre de la Syrie, ont rapporté l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH) et des militants.

"Des dizaines de civils ont été tués dans un raid des chasseurs-bombardiers de l'armée syrienne sur Halfaya, dans la province de Hama", a indiqué l'OSDH, tandis que des militants ont affirmé à l'AFP que ce bombardement visait une boulangerie.

L'armée syrienne accuse les rebelles

L'armée syrienne a expliqué lundi que le bombardement meurtrier survenu la veille sur la ville de Halfaya en expliquant qu'elle ne faisait que répliquer à une attaque terroriste.

L'agence officielle Sana a fait état d'une attaque contre des femmes et enfants de Halfaya de la part d'un « groupe terroriste », évènement qui aurait été rapporté par des habitants de cette ville du centre de la Syrie.

Le réseau de militants anti-régime des Comités locaux de coordination (LCC) a évoqué un "massacre commis par les forces du régime qui a fait plus de 60 morts, dont des femmes et des enfants ainsi que des dizaines de blessés après que des bombes ont visé la boulangerie de la ville". Le bilan pourrait s'alourdir, car au moins 50 blessés se trouvent dans un état critique, précise l'ONG.

Les LCC expliquent en outre que Halfaya fait face à une crise humanitaire avec une pénurie de pain, due au siège des troupes gouvernementales, et que des dizaines d'habitants avaient afflué à la boulangerie après avoir été privés de pain pendant plusieurs jours.

"Regarde, monde, regarde"

Sur une vidéo mise en ligne par des militants, on voit de nombreux corps au milieu des gravats au pied d'un bâtiment détruit. Un cratère a été creusé sur la route qui le borde.

Un homme porte sur son dos une femme en sang, tandis que le caméraman lance: "Bombardement des Mig", "Regarde, monde, regarde, le massacre de Halfaya".


Agrandir le plan

Le 30 août, l'ONG Human Rights Watch avait accusé les troupes du régime de commettre des crimes de guerre en lâchant en trois semaines des bombes sur au moins dix boulangeries dans la seule province d'Alep, dans le nord du pays.

Selon cette ONG, qui a visité six de ces boulangeries et interrogé des témoins, les attaques contre les files d'attente à l'entrée des boulangeries ont tué des dizaines de civils, notamment 60 personnes dans le quartier de Qadi Askar à Alep le 16 août.

La Syrie est en proie depuis mars 2011 à une révolte populaire devenue conflit armé. En 21 mois, les violences ont fait plus de 44.000 morts, selon l'OSDH.

Attention le contenu de cette vidéo peut choquer

Des images des combats en Syrie au mois de décembre, compilées par nos collègues du HuffPost Canada
Loading Slideshow...
  • A Free Syrian Army fighter holds his weapon as he prepares himself for advance, close to a military base, near Azaz, Syria, Monday, Dec. 10, 2012. (AP Photo/Manu Brabo)

  • A Free Syrian Army fighter holds his weapon as he prepares himself for advance, close to a military base, near Azaz, Syria, Monday, Dec. 10, 2012. (AP Photo/Manu Brabo)

  • A Free Syrian Army fighter holds his weapon as he prepares himself for advance, close to a military base, near Azaz, Syria, Monday, Dec. 10, 2012. (AP Photo/Manu Brabo)

  • Free Syrian Army fighters aim their weapons, close to a military base, near Azaz, Syria, Monday, Dec. 10, 2012. (AP Photo/Manu Brabo)

  • Free Syrian Army fighters take their positions, close to a military base, near Azaz, Syria, Monday, Dec. 10, 2012. (AP Photo/Manu Brabo)

  • A Free Syrian Army fighter takes position close to a military base, near Azaz, Syria, Monday, Dec. 10, 2012. (AP Photo/Manu Brabo)

  • Syrian army solider defectors are seen in a temporary prison, as Free Syrian Army fighters investigate their identity, not pictured, in the village of Azaz, Syria, Monday, Dec. 10, 2012. (AP Photo/Manu Brabo)

  • A Free Syrian Army fighter, who was severely injured during fighting with government forces, is treated by doctors in an ambulance on the way to Kilis Hospital in Turkey, in Bab Al-Salameh border crossing, Syria, Monday Dec. 10, 2012. (AP Photo/Manu Brabo)

  • A Syrian girl, whose family fled their home in Idlib, looks out of a tent tent, at a camp for displaced Syrians, in the village of Atmeh, Syria, Monday, Dec. 10, 2012. (AP Photo/Muhammed Muheisen)

  • Syrian boys, whose family fled their home in Idlib, walk to their tent, at a camp for displaced Syrians, in the village of Atmeh, Syria, Monday, Dec. 10, 2012. (AP Photo/Muhammed Muheisen)

  • Syrian boy, Mohammed Alsaleh, 5, stands in a field next to his family's sheep in the village of Atmeh, Syria, Monday, Dec. 10, 2012. (AP Photo/Muhammed Muheisen)

  • In this Saturday, Dec. 8, 2012 photo, a Free Syrian Army fighter offers evening prayers beside a damaged poster of Syria’s President Bashar Assad during heavy clashes with government forces in Aleppo, Syria. (AP Photo/Narciso Contreras)