Avec l'album Des pas dans la neige : une carrière internationale pour Maryse Letarte? (VIDÉO)

Publication: Mis à jour:
MARYSE LETARTE
Courtoisie

En 2008, l’auteure-compositrice-interprète Maryse Letarte relevait un défi de taille : celui de créer un album de Noël complètement inédit, entièrement composé de chansons originales, ce qui ne s’était à peu près jamais vu dans l’histoire de la musique d’ici. Quatre ans plus tard, l’audacieuse artiste a écoulé plus de 25 000 copies de ce troisième effort, et Des pas dans la neige commence à se frayer une niche à l’international, alors que des pays comme la Chine, les États-Unis et l’Allemagne font jouer son contenu. Excitée comme une petite fille devant ce succès inattendu, Maryse a partagé sa joie avec Le Huffington Post Québec.

« Je n’avais tellement pas prévu ça en écrivant l’album», s’est extasiée Maryse Letarte, encore abasourdie par l’ampleur de sa réussite. « Même l’engouement ici, au Québec, je ne l’attendais pas à ce point-là. Les albums que j’avais sortis précédemment avaient obtenu un succès d’estime, mais avaient moins rejoint le grand public. C’était déjà inespéré pour moi. Alors, je suis vraiment surprise que le disque s’exporte de cette façon. »

Curieusement, c’est en Asie que s’est amorcé le périple outre-frontières de Des pas dans la neige. Au printemps 2011, Aurora Music, une maison de disques reconnue là-bas, a d’abord inclus la pièce Ô traîneau dans le ciel sur sa compilation annuelle, une galette regroupant des airs de tous les styles. Après quoi, une entente a été conclue pour que l’album en entier soit distribué à Taiwan, à Hong Kong, en Chine, au Japon, à Singapour, en Thaïlande, en Malaisie, en Indonésie, en Corée et aux Philippines. Les États-Unis ont ensuite emboîté le pas l’an dernier, lorsque le distributeur Allegro a rendu l’opus disponible sur supports physique et numérique. L’œuvre s’est rapidement hissée dans le top 40 et, à ce jour, plus de 400 radios américaines font résonner les mots de Maryse. Cette année, la chanteuse a vu les portes de l’Allemagne, de l’Autriche et de la Suisse s’ouvrir devant elle grâce au DJ allemand Thomas Bonhet qui, derrière ses platines, a fait connaître le son de la Québécoise au label Peacelounge de Francfort. Tout porte à croire que, d’ici quelques années, on pourra dire que le reste appartient à l’histoire, d’autant plus que, dans chacun des pays, les réactions devant le produit sont dithyrambiques. La mouture allemande du magazine Vogue a même cité Des pas dans la neige parmi sa liste d’incontournables du temps des fêtes.

« On m’envoie les critiques et les nouvelles au fur et à mesure, et je dois les passer dans Google Translate pour comprendre tout ce qu’on dit sur mon album, a rigolé Maryse. Les propos des médias, un peu partout, rejoignent beaucoup ce que disaient les journalistes d’ici en 2008. Je vois des similitudes dans les réactions. »

« Ça me permet d’espérer développer de nouveaux territoires à chaque année, a-t-elle poursuivi. Moi, j’avais toujours pensé que, si j’exportais mes chansons un jour, ça allait être en France. C’est toujours le premier réflexe des Québécois, de penser qu’on va d’abord aller en France. On pense qu’il y a une barrière au niveau de la langue, et pourtant… Mais, notre souhait pour l’an prochain, c’est que la France s’intéresse aussi à l’album. »

Des classiques en devenir

Tandis que, chaque année, les Minuit Chrétiens, Mon beau sapin, Le petit renne au nez rouge et autres Glory Alleluia, dont les origines demeurent nébuleuses, envahissent les haut-parleurs des centres commerciaux, il apparaît périlleux d’imaginer des ritournelles qui rivaliseront avec ces monuments qui ont traversé les âges. Maryse Letarte a-t-elle eu l’impression de toucher à quelque chose de sacré lorsqu’elle s’est lancée dans cette aventure?

« Si j’avais pensé à ça deux secondes en le faisant, j’aurais eu le vertige, a répondu la jeune femme. J’ai été inspirée, tout simplement. J’étais en train de travailler sur un tout autre projet d’album, puis j’ai composé Ô traîneau dans le ciel, qui se voulait un peu une critique de ce que devenait Noël, un souhait que ça redevienne une fête moins commerciale et plus centrée sur l’amour. Je l’ai mise en ligne sur Internet, et j’ai continué à écrire. J’ai ensuite composé L’automobiliste et le blizzard et, au bout de quelques pièces, je me suis dit que je pourrais faire un album-concept portant là-dessus en entier. Je me trouvais bien drôle. »

Or, malgré l’originalité de l’entreprise et son fort potentiel rassembleur, le distributeur avec qui Maryse collaborait à ce moment a soudainement décidé de résilier son contrat, juste a l’instant où Des pas dans la neige était prêt à être lancé. L’artiste a donc dû faire le tour des compagnies, son nouveau matériel sous le bras, afin de pouvoir faire découvrir ses mélodies enchanteresses au public. Aujourd’hui, celles-ci s’implantent lentement mais sûrement dans notre culture populaire et sont en voie de devenir des légendes musicales de cette période festive de l’année.

« On avait presque décidé que c’était fini. Les gens ne croyaient pas à un projet d’album de Noël mais, dès la sortie, les critiques ont dit que c’étaient déjà des classiques qui allaient rester. Les médias ont toujours été de mon côté. Et ç’a pris très peu de temps avant que des professeurs et des enfants m’écrivent pour me dire que, chaque année, ils apprennent mes pièces dans leurs chorales. Des gens utilisent mes morceaux comme trame sonore de leurs vidéos sur YouTube. Des mamans me disent aussi que leur fille fredonne mes chansons, assise toute seule dans le salon, ou que leur fils adore telle ou telle autre chanson. Pour eux, ce sont comme les Vive le vent de notre enfance.»

Après un Noël entourée des siens, où elle se promet de choyer sa petite Stella, 22 mois (« Noël, quand on a un enfant, ça revêt toute une importance », a souligné la maman), Maryse Letarte s’attaquera à l’écriture d’un tout nouvel album, dont la date de sortie n’a pas encore été arrêtée.

La chanson Boom boom, premier extrait de Des pas dans la neige, qui roule toujours dans les radios commerciales, fait partie de la bande-sonore du film Les Pee Wee 3D, actuellement à l’affiche.

Pour plus d’informations sur les activités de Maryse Letarte, on consulte le www.maryseletarte.com.

Sur le web

Maryse Letarte - Boom Boom - YouTube

Des pas dans la neige | Maryse Letarte

Des pas dans la neige : Maryse Letarte - Noël | Archambault

Maryse Letarte: un pas important... dans la neige | Alain Brunet ...

Maryse Letarte - Des pas dans la neige - Teaser on Vimeo

Maryse Letarte : l'album Des pas dans la neige, voyage autour du monde