NOUVELLES

Des volontaires du NORAD suivent la piste du père Noël et répondent aux appels

24/12/2012 04:53 EST | Actualisé 23/02/2013 05:12 EST

BASE AÉRIENNE PETERSON, États-Unis - Des volontaires du Commandement de la défense aérospatiale de l'Amérique du Nord (NORAD) répondaient, lundi, aux appels des petits et des grands qui voulaient savoir à quel moment le père Noël viendrait déposer des cadeaux sous leur sapin.

En fin d'après-midi, les volontaires avaient reçu plus de 24 000 appels et répondu à toutes sortes de questions. Certains voulaient savoir l'âge du père Noël, tandis que d'autres se demandaient comment les rennes font pour voler. Mais la principale question était de savoir à quel moment les cadeaux arriveraient.

Les téléphones sonnaient sans arrêt lundi à la base aérienne Peterson, dans le Colorado, siège du NORAD. Les volontaires ont également mis à jour les pages Facebook et Twitter du programme «NORAD sur la piste du père Noël», suivies par des dizaines de milliers de personnes.

Peu après 16 h, lundi, le père Noël avait distribué les cadeaux dans une bonne partie de l'Europe et de l'Afrique de l'Est, et poursuivait sa route vers l'ouest en direction des Amériques. Le père Noël a livré plus de trois millions de cadeaux jusqu'à maintenant, selon le site «NORAD Tracks Santa».

Les volontaires reçoivent les appels depuis 4 h lundi et seront en poste jusqu'à 3 h le matin de Noël.

Un petit garçon du Missouri a téléphoné pour savoir à quelle heure le père Noël livrerait les cadeaux au paradis, a raconté la volontaire Jennifer Eckels, qui a pris l'appel. La mère du garçon a ensuite pris le téléphone pour expliquer que sa soeur était morte cette année.

«Je pense que le père Noël ira au paradis en premier», lui a répondu Mme Eckels.

Un autre garçon a téléphoné pour savoir si le père Noël existait vraiment. Le major Jamie Humphries, qui a pris l'appel, a répondu: «J'ai 37 ans et je crois au père Noël, alors si tu y crois toi aussi, c'est probablement parce qu'il existe vraiment».

Le garçon s'est éloigné du combiné et a crié aux autres personnes dans la pièce: «Je vous l'avais dit qu'il existait!».

Dans quelques heures, le père Noël arrivera au Canada. Le ministre canadien de la Défense, Peter McKay, a déclaré que des avions chasseurs iraient à la rencontre du père Noël à son arrivée dans le ciel canadien et l'escorteraient d'un océan à l'autre pendant sa tournée.

Quatre pilotes de l'Alberta et du Québec ont été choisis pour accompagner le célèbre vieillard à la barbe blanche. «Comme toujours, ils seront armés avec des biscuits et du lait», a précisé M. McKay.

Le programme «Sur la piste du père Noël» a commencé en 1955, quand un journal avait publié le mauvais numéro de téléphone pour les enfants qui voulaient parler au père Noël. Les personnes qui avaient appelé étaient tombées sur le Commandement de la défense aérienne continentale, l'ancêtre du NORAD, et une tradition est née.

Pour suivre la piste du père Noël: www.noradsanta.org/fr/

PLUS:pc