Tuerie de Newtown: Barack Obama diffuse une vidéo dans laquelle il promet d'agir

Publication: Mis à jour:

WASHINGTON - Les cloches des églises de Newtown, au Connecticut, ont retenti vendredi matin à 9h30, pour rendre hommage aux 20 enfants et six adultes tués exactement une semaine plus tôt par un tireur fou dans une école primaire de la ville.

Les cloches ont sonné 26 fois, à la mémoire des vies perdues à l'école Sandy Hook. Le tireur avait également tué sa mère avant le massacre et s'est enlevé la vie à l'approche des policiers.

Des cérémonies similaires étaient prévues ailleurs au pays, dont un moment de silence à la Maison-Blanche auquel devait participer le président Barack Obama.

Ce dernier a de nouveau promis d'agir pour empêcher de tels massacres, affirmant aux signataires d'une pétition en ligne qu'ils ont été entendus.

Dans une vidéo diffusée vendredi, le président Obama révèle que son administration a été inondée de messages d'appui et de solidarité dans la foulée de la tuerie de Newtown.

Il s'est dit particulièrement encouragé de constater que plusieurs propriétaires d'armes sont d'avis que les États-Unis peuvent faire plus pour empêcher de tels événements de se produire.

«Je ferai tout en mon pouvoir comme président pour faire progresser ces efforts car même s'il n'y a qu'une seule chose que nous pouvons faire en tant que pays pour protéger nos enfants, nous avons le devoir d'essayer», a dit M. Obama.

Dans la vidéo diffusée vendredi, le président répond à une pétition «We The People» qui a recueilli quelque 200 000 signatures sur le site Internet de la Maison-Blanche, en faveur d'un contrôle plus étroit des armes à feu. D'autres pétitions du même genre ont amassé plus de 400 000 signatures.

M. Obama a commencé à jeter les fondations d'une initiative pour resserrer le contrôle des armes, améliorer les soins en matière de santé mentale et réexaminer la glorification des armes et de la violence. Le vice-président Joe Biden dirigera un groupe de travail composé de responsables gouvernementaux et de conseillers indépendants qui doit soumettre des recommandations d'ici le mois de janvier.

Le groupe de M. Biden pourrait remettre en place l'interdit sur les fusils d'assaut de style militaire qui est venu à échéance en 2004, combler les failles qui permettent à certains acheteurs d'armes d'éviter une enquête sur leurs antécédents et imposer des restrictions sur les chargeurs de grande capacité.

Les mesures de contrôle des armes à feu ont rencontré une opposition robuste au Congrès au cours de la dernière décennie, mais le président Obama a indiqué que cela se trouvera au sommet de ses priorités l'an prochain. Sa vidéo invite les Américains à s'impliquer.

«Si nous voulons réussir, nous aurons besoin d'un effort soutenu des mères et des pères, des filles et des fils, des policiers et des propriétaires d'armes, qui vont organiser, s'exprimer, communiquer avec leurs représentants au Congrès aussi souvent qu'il le faudra, se tenir debout et dire 'C'est assez' au nom de tous nos enfants», a lancé le président.

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Obama Speaks At Sandy Hook Vigil
sur
Partager
Tweeter
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction

Sur le web

President Obama Invokes Newtown Shooting to Press 'Cliff' Compromise

Obama Recounts Gun Violence Since Newtown (VIDEO)

Obama: Newtown tragedy should bring 'perspective' to fiscal talks